Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Vie municipale > L'édito du maire

L'édito du maire

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Population, aménagements, équipements…
Pacé toujours aussi dynamique

Dans la continuité des années passées, le dynamisme de Pacé ne s’est pas dé- menti en 2017, avec 11 531 habitants officiellement (population communale) et 11 817 habitants pour la population totale, avec les comptés à part (essentiellement les jeunes poursuivant leurs études dans d’autres communes).

En 10 ans, notre population a progressé de près de 40% et de 3% par an en moyenne entre 2010 et 2015, faisant de notre commune l’une des plus dynamiques d’Ille-et-Vilaine et de Bretagne. Le quartier de Beausoleil explique l’essentiel de cette progression avec 1 644 logements livrés fin 2017. Cette opération, reposant sur la mixité des formes urbaines et la mixité sociale, nous a permis de respecter nos objectifs du Programme Local de l’Habitat de Rennes-Métropole. Nous avons ainsi presque triplé notre nombre de logements locatifs sociaux en 10 ans, passant de 276 en 2007 (ce qui faisait 8,5% du total des logements) à 755 en 2017 (soit 16% du total). Nous devons poursuivre dans le même sens, pour atteindre le taux de 20% en 2025 requis par la loi Solidarité et Renouvellement Urbain.

Dans la poursuite de Beausoleil, les prochaines opérations d’urbanisation seront réalisées dans le cadre de la ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) Bourg-Clais-Touraudière, avec 1 200 logements prévus à l’horizon 2030, mais aussi des nouveaux locaux commerciaux et d’activités de service dans le centre-bourg, notamment autour de la future place An Diskuiz. Les études préalables à la création de la ZAC ont été conduites en 2017, avec plusieurs temps forts d’échanges et de concertation avec la population. Cette année 2018 verra la création de la ZAC et le choix de l’aménageur, pour lequel un appel à candidatures a été lancé. Les premières réalisations devraient voir le jour en 2019.

Pour faire face à cette population croissante, nous devons adapter nos équipements. L’année 2017 a été marquée par l’ouverture de l’extension de l’Espace Le Goffic, qui offre de nouveaux et beaux espaces pour la vie culturelle et associative notamment la salle de spectacle, l’Escapade, et la salle d’exposition, la Galerie.

La mairie va faire l’objet en 2018 d’une transformation significative, à la fois au niveau de sa façade extérieure qui va retrouver son visage historique, et de son aménagement intérieur, notamment pour améliorer l’accueil du public.

L’extension de la salle l’Hermine, au Ponant, passant de 200 m2 à 550 m2, va permettre d’accueillir des événements qui ne pouvaient pas s’y dérouler jusqu’à présent, faute de place. En concertation avec le Comité Olympique Pacéen, de nouveaux équipements sportifs sont à l’étude et en cours de calage : courts de tennis extérieurs rénovés et étendus, local pour la pétanque et nouvelle salle de sport pour répondre aux besoins des sports collectifs : handball, basket, badminton...

Le projet de centre aquatique intercommunal devrait franchir une étape décisive au cours des premiers mois de 2018. Malgré les vicissitudes et le retrait de plusieurs communes, nous n’avons pas abandonné ce projet tant attendu: «On ne lâche rien» telle pourrait être la devise applicable aux élus qui portent ce projet, ré-adapté aux 7 communes associées: Pacé, Montgermont, SaintGilles, Le Rheu, Cintré, l’Hermitage et la Chapelle-Thouarault. Comme vous le savez sans doute, c’est sur Pacé, au cœur de Rive Ouest, que doit s’implanter cette future piscine.

Rive Ouest est en pleine expansion. Sur le site de l’ancienne ferme de la Teillais, seront amé- nagés deux restaurants et un bâtiment tertiaire (les travaux ont démarré). Dans le prolongement de cet îlot, un hôtel de 80 chambres sera construit.

Du côté du nouveau centre commercial porté par les groupes Phalsbourg et Blot, nous attendons avec impatience la décision du Conseil d’Etat, devant lequel la société qui avait perdu tous ses recours précédents contre le permis de construire, a fait un ultime appel. Nous espérons vivement un déblocage de ce dossier le plus vite possible.

Sur le secteur Nord de Rive Ouest, les nouvelles installations vont bon train. 20 entreprises sont déjà installées sur une surface de 10 ha. 17 nouvelles implantations sur une surface de 7 ha, sont en cours ou en projet.

Pacé continue donc se développer, d’améliorer ses services et la qualité de son action, en continuant à investir de manière à la fois raisonnable et audacieuse, dans un contexte budgétaire difficile (- 1,4 M d’euros cumulés de dotations de l’Etat entre 2014 et 2017), tout en n’ayant pas augmenté ses taux des impôts communaux depuis 2010.
Nous devons poursuivre cette action, en étant tout aussi résolus sans être téméraires.

Paul Kerdraon

 

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct