Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Vie municipale > L'édito du maire

L'édito du maire

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Dire ce qu’on va faire ... et faire ce qu’on a dit

Dire ce qu’on va faire (ce qui suppose de ne pas prendre d’engagements inconsidérés ou de promesses intenables) et faire ce qu’on a dit (ce qui implique de tenir les engagements pris): telle est la devise que je répète souvent à propos de notre action municipale.

C’est le principe que l’équipe municipale s’est efforcée de mettre en œuvre au fil des années, depuis sa première élection en 1995. Les Pacéens ne s’y sont pas trompés, en renouvelant régulièrement leur confiance et leur soutien à cette équipe lors des scrutins successifs de 2001, 2008 et 2014, avec des majorités de plus en plus en nettes (68,5% des voix à la dernière élection de 2014).
À 9 mois des prochaines élections de mars 2020, le principe guide de notre action peut se vérifier une nouvelle fois.
Certes, les processus règlementaires, techniques et financiers pour réaliser des investissements et lancer des nouvelles opérations sont souvent longs et complexes. Aussi, on peut donner l’impression (nous en avons nous-mêmes parfois le sentiment) d’une perte de temps et des retards qu’on voudrait bien éviter.
D’ailleurs, je dis souvent qu’un maire, qu’un élu municipal, doit faire preuve d’une grande ténacité, et même d’une véritable obstination (sans aller toutefois jusqu’à un entêtement préjudiciable) pour la réalisation de ses objectifs, tant les obstacles et les chausse-trappes sur le parcours sont nombreux.
Mais on y arrive. Ce mandat qui va bientôt s’achever en est une nouvelle illustration. La totalité des engagements pris en 2014 vis-à-vis des Pacéennes et des Pacéens a été réalisée ou est bien enclenchée.

On peut citer:

- La dernière phase de l’extension de l’espace Le Goffic, avec les nouvelles salles l’Escapade, la Galerie, des locaux supplémentaires pour la MJC, en particulier l’espace jeunes.
- La mise à niveau continue de nos écoles, avec leur mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, des équipements scolaires innovants dans toutes les classes et la rénovation de l’accueil de loisirs…
- Dans le domaine social, l’extension de la crèche «Câlin-copain», de l’espace jeux, des bénéficiaires de la carte «Sortir!»…
- La poursuite de l’accueil de nouveaux habitants (dernières tranches de la ZAC de Beausoleil, lancement de la ZAC multisites Bourg, Clais, Touraudière à partir de 2020) et de nouvelles entreprises (sur le parc d’activités de Rive Ouest, avec Territoires et Rennes-Métropole)
- L’attention portée aux mobilités, avec un service de transports collectifs et des itinéraires piétons-cycles renforcés et étendus…
Après la rénovation-extension de la mairie (qui a retrouvé son visage originel, une vraie réussite de l’avis général) et dont la deuxième phase (nouveau bâtiment à la place des bureaux modulaires) sera réalisée dans les années à venir, la restauration des murs et de la toiture du Château de la Touche Milon va être entreprise en fin d’année. Je suis persuadé que nous pourrons être aussi fiers de cette rénovation que de celle de la mairie.
Après les courts extérieurs de tennis réalisés l’été 2018 (très appréciés par tous les utilisateurs), la création d’un local pour la pétanque va démarrer prochainement et la construction d’une nouvelle salle de sport (permettant de répondre aux besoins des sports comme le handball qui ne disposent pas aujourd’hui de créneaux suffisants) va être lancée (le programme doit être approuvé le 11 juillet).

Enfin, sans pouvoir être exhaustif, je veux souligner que le projet de piscine Intercommunale est bien sur les rails. Début juillet, le SIVU (Syndicat Intercommunal à Vocation Unique) «Aqua Ouest» doit choisir les assistants à maître d’ouvrage qui vont l’aider à finaliser le programme et à sélectionner un partenaire privé qui lui sera associé, dans le cadre d’une SEMOP (Société d’économie mixte à objet particulier)

C’est cette action constante pour une évolution harmonieuse et maîtrisée de notre commune, pour des équipements et un cadre de vie de qualité, que l’équipe municipale actuelle (ouverte, sans étiquette, sans esprit partisan et qui sera évidemment renouvelée) proposera de continuer et d’amplifier dans le prochain mandat. Avec vous, ensemble, comme toujours.

PS : Cet éditorial est le dernier du mandat en cours 2014-2020. Période électorale oblige (à partir du 1er septembre), il n’y aura pas d’éditorial du Maire ni d’expression de l’opposition dans les prochains numéros de « Vivre à Pacé », de septembre 2019 à mars 2020. 

 

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct