Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Vie municipale > Conseil municipal > Tribune de l'opposition

Tribune de l'opposition

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Se mobiliser dans la durée

Tout combat pour une société plus juste, plus solidaire, plus attentive aux autres, à notre environnement, exige une vigilance permanente de chacun d’entre nous, la mobilisation des élus mais aussi de chaque citoyen. Trois dossiers d’actualité concernant notre commune nous y invitent. Bien sûr, leurs enjeux sont locaux; ils sont aussi tous trois porteurs de réflexions plus globales.

• L’ouverture des grandes surfaces alimentaires le dimanche : pour nous, c’est NON.

Deux raisons à notre position: - la préservation pour les salariés d’un jour de repos partagé permettant les activités sportives, culturelles, en famille, avec les amis… Nous savons tous que la règle du volontariat est illusoire;
- le soutien à un commerce alimentaire de proximité, aujourd’hui fragilisé et pourtant si indispensable à la vie quotidienne.
Un accord au niveau du Pays rennais avait été acté entre les élus et les partenaires sociaux représentatifs des salariés comme du patronat local, pour limiter ces ouvertures à quelques dimanches par an. Cet accord est aujourd’hui remis en cause par certaines enseignes.
Nous faisons appel à tous les Pacéens, en tant que consommateurs, pour soutenir l’action engagée par les élus de Pacé, de Rennes Métropole, les syndicats, pour que la concertation entre les différents partenaires permette de pérenniser cet accord local.

• Les besoins en matériaux de construction : maintien de notre vigilance

Le plan local d’urbanisme intercommunal, en cours de finalisation, prévoit qu’aucune ouverture de carrière ne sera possible en zones agricoles et naturelles sur le territoire de Rennes Métropole (ni en zones urbaines, cela va de soi).
Toute ouverture devrait donc impliquer la modification de ce document sur la base d’un avis favorable à la demande d’un carrier. L’instruction de ce type de dossiers par les services de l’État comporte des consultations, et notamment une enquête publique. C’est donc à ce moment-là qu’il conviendrait de se prononcer sur le bien-fondé d’un tel projet. Tendre vers une gestion économe et rationnelle des ressources non renouvelables incluant la valorisation des carrières existantes, le recyclage des matériaux de construction, la recherche de matériaux de substitution, doit rester une priorité.

• La protection des cours d’eau et des zones humides : un inventaire sérieusement amélioré

Annexé au plan local d’urbanisme, l’inventaire des cours d’eau et des zones humides permet la protection des milieux aquatiques; il sert aussi de référence à l’exercice de la police de l’eau. Le précédent inventaire communal datait de 2007 et était notoirement insuffisant. L’actualisation réalisée en 2018 n’est pas sans conséquences, notamment pour les agriculteurs. Quelques riverains contestent les résultats les impactant.
Pour nous, ce nouvel inventaire réalisé par les Syndicats mixtes de la Vilaine et de la Flume constitue un réel progrès en faveur de la qualité des eaux et de la préservation des ressources en eau sur notre commune.

Gil Desmoulin, Annick Hélias, Loïc Le Fur, Bernard Le Méhauté, Raymonde Séchet

+ D’INFOS : pace-ambition@laposte.net
                   http://paceinitiatives.wordpress.com/

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct