Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Vie municipale > Conseil municipal > Tribune de l'opposition

Tribune de l'opposition

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Une opposition municipale, ça sert à quoi ?

Lors du dernier conseil municipal, nos critiques et observations sur le budget 2018 ont fait l’objet de réactions pour le moins étonnantes de la part de des élus de la majorité. « Vous devriez participer plus activement aux travaux des commissions ».
Notre assiduité aux commissions, mais aussi nos contributions, sont proportionnellement plus importantes que celle des élus de la majorité, comptes rendus à l’appui. Nous y reviendrons.
« La commune est très bien gérée ; ce budget est un bon budget ».
Un budget est la traduction, pour une année, d’un programme politique : ce n’est pas le nôtre.

« Votre programme de 2014 ne devait pas être très bon puisque vous n’avez pas gagné ! ».
Mais alors, à quoi sert une opposition municipale?

En formulant des critiques sur le budget de la majorité, nous sommes pleinement dans notre rôle de contrôle du « bon usage de l’argent public ». Cette responsabilité nous est donnée, faut-il le rappeler, par la loi (représentation des listes minoritaires au sein des conseils municipaux) et nous l’assumons.

Ce budget, pas plus que les précédents, ne répond pas à nos orientations politiques telles que nous les avons en effet présentées aux Pacéens lors des dernières élections. Comme l’a souligné Loïc Le Fur, au nom de notre groupe municipal, c’est un budget sans envergure. Les besoins d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’hier. Les attentes et les préoccupations des Pacéens ont changé. Les populations fragilisées ne sont pas suffisamment prises en compte. Ce budget ne traduit pas une politique en faveur d’un renforcement de l’action sociale et les dépenses dans le domaine de la culture sont assez faibles. L’Escapade (nouvelle salle de spectacles… et pourquoi pas de cinéma ?) est un bel équipement. Il faut maintenant se donner les moyens de le faire vivre et de proposer aux Pacéens une véritable politique culturelle. Malgré l’élaboration d’un plan communal d’action énergie, aucune nouvelle action en faveur de l’environnement n’est inscrite au budget.

Nous sommes, nous aussi, soucieux de la dépense publique, mais les politiques municipales
ne se traduisent pas uniquement en investissements… et une politique budgétaire ne saurait se résumer au seul désendettement de la commune !

Ces réactions à nos propos nous ont d’autant plus étonnés que nous participons de manière constructive aux commissions municipales où sont examinés les projets, où se préparent les décisions soumises au vote du conseil. Cela évidemment en conformité avec les principes et valeurs défendus dans notre programme, avec nos propres convictions.

Être dans l’opposition, ce n’est pas systématiquement être contre, mais ce n’est pas non plus se substituer à la majorité ! C’est veiller à ce que l’intérêt général comme celui des Pacéens soient bien pris en compte.

Et c’est ce que nous faisons depuis le début du mandat…

Gil Desmoulin, Annick Hélias,
Loïc Le Fur, Bernard Le Méhauté,
Raymonde Séchet

+ d'infos : Contact : pace-ambition@laposte.net

 

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct