Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Vie municipale > Conseil municipal > Expression de la minorité

Expression de la minorité

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Soutenir et renforcer la vie associative

La situation vécue avec la COVID 19 a fra-gilisé les associations tout autant qu’elle en a montré l’importance. En effet, les équipes de bénévoles n’ont pas manqué d’énergie souvent pour renforcer ou adapter leur ac-tion, notamment dans le domaine social. Dans les domaines culturels et sportifs, l’enjeu était d’anticiper les conséquences pour la vie interne de l’association, la relation aux adhérents et les pertes financières éventuelles.

Notre commune, compte un grand nombre d’associations dans des secteurs d’une grande diversité. Certaines assurent même de façon marquée une mission que l’on peut qualifier « d’intérêt général », tant leur absence priverait les Pacéennes et les Pacéens d’activités, de loisirs, voire de services.

La plupart des associations sont dirigées par des bénévoles, mais quelques-unes fonctionnent aussi avec des salariés ; cependant toutes ont besoin de pouvoir se projeter à moyen terme pour adapter leur fonctionnement, assurer leur pérenni-té, moderniser leur offre, investir parfois.
Un engagement clair et un soutien fort de la municipalité sont donc les marques d’une reconnaissance de leur travail bien sûr, en même temps que l'assurance de pouvoir agir et remplir leurs missions sereinement.La seule mise à disposition de matériels, d’équipements sportifs ou culturels, bien qu’indispensables, ne peut constituer à elle seule une politique de soutien aux associations et aux bénévoles. Les solutions d’accompagnement proposées doivent être adaptées au projet de dé-veloppement global de la commune, aux politiques menées, à l’évolution de la population et aux besoins d'innovation.

Des études montrent que les deux plus grandes inquiétudes des associations, outre les moyens financiers, sont le re-nouvellement des dirigeants et la baisse des ressources liées au bénévolat. Le travail des élus est de se mobiliser aux côtés des acteurs associatifs, de les écouter mais aussi de mettre en place des actions pour consolider un véritable écosystème. Tout comme le monde associatif sait se renouveler, les élus se doivent de réflé-chir et de réinventer leurs relations aux associations.

Les propositions d’En Action pour Pacé

Notre équipe, En Action pour Pacé, saura au cours de ce mandat faire des propositions en ce sens pour encourager le bénévolat, le partage d’expériences, la mutualisation, les coopérations, créer des outils numériques communs, proposer des formations aux premiers secours, informer sur les obliga-tions et responsabilités des dirigeants, inviter les jeunes à s’engager, aider au montage de dossiers... Ce sujet vous intéresse, nous sommes à votre écoute.

Ingrid Simonessa - Johann Caillard - Sophie Bataille - Loïc Le Fur - Sandrine Confino – Guillaume Lucet
Conseillers municipaux
enactionpourpace@gmail.com 

 
à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct