Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Vie municipale > Conseil municipal > Expression de la majorité

Expression de la majorité

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Habiter humainement demain

Avec le démarrage du projet urbain, dont le contenu a été largement rappelé dans le dernier numéro du Vivre à Pacé (n° 139-juillet 2021), de multiples travaux ont commencé : réseaux, premières constructions de bâtiments, infrastructures sur le secteur de La Clais. Cependant, ces travaux ne doivent par faire oublier nos grands objectifs. Ainsi, 211 familles pourront bientôt trouver le logement adapté à leur situation et revenu sur le secteur de La Clais, dans un quartier exemplaire vis à vis des défis de transition énergétique, de biodiversité et de conception urbaine.

« Habiter humainement demain », est tout le sens de notre projet urbain. Construire une cité du Vivre ensemble où chaque personne ressent l’expérience du chez-soi pour se ressourcer. Le quartier, le village, sont une extension de ce sentiment d’ancrage actif au territoire. L’environnement n’est pas un simple décor.
Par une dimension à taille humaine, par « l’habitabilité qui enveloppe de sa bienveillance le plaisir de chacun à s’inscrire en un lieu 1 », s’installe une hospitalité féconde d’une disponibilité envers les autres.

L’émergence des grandes métropoles s’est accompagné de comportements sociaux perturbés nécessitant toujours plus de police, vidéosurveillance, contrôles… « L’ampathie est altérée dans ces entassements humains favorisant l’insécurité 2 ». Nombre d’habitants aspirent et cherchent à quitter des grandes villes que « la surdensité ont rendues bruyantes, polluées, stressantes et coûteuses ». Un nouvel urbanisme s’installe en campagne, rendu possible notamment par le télétravail, les transports, la vitalité socioculturelle des petites cités. La crise sanitaire a montré, s’il en était besoin, les avantages inestimables du modèle urbain développé à Pacé.

Pour nous, il s’agit de créer des territoires de vie, résilients, une « juste plénitude » selon Lewis Mumford, une « poétique de l’espace » selon Gaston Bachelard. A l’inverse, la densité des grands ensembles, la multitude, la hauteur, ne ménagent pas des lieux hospitaliers et ne garantissent plus le respect des individus. Pourtant, chacune et chacun est l’héritier d’une identité de nature, d’une humanité malgré les formidables diversités : « Unité et diversité, voilà notre double trésor » nous confie le grand penseur philosophe contemporain Edgar Morin 3

Jacques AUBERT Adjoint au Maire, chargé de l’urbanisme et du développement durable


 

1 T. PAQUOT, Mesure et démesure des villes, 2020-Ed. du CNRS

2 B. CYRULNIK, Des âmes et des saisons, 2021-Ed. Odile Jacob

3 E. MORIN, Dialogue sur notre nature humaine, 2021-Ed. Marabout

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct