Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Une saison culturelle riche et diversifiée > Le Ponant - Une implantation forte dans le paysage culturel métropolitain

Le Ponant - Une implantation forte dans le paysage culturel métropolitain

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Catherine Le Berre, chargée d’exploitation du Ponant, et les deux techniciens du spectacle qui gèrent l’équipement, Julien Jouan et Baptiste Salgues.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La société Citédia, opérateur privé de services à Rennes, gère et exploite le Ponant, dans le cadre d’une délégation de service public (DSP), depuis 2001. Elle a été reconduite le 1er janvier 2015 pour une durée de cinq ans. Le bilan de l’exercice 2017 a été détaillé dans le Vivre à Pacé de juillet.

Programmation culturelle

Catherine Le Berre, chargée d’exploitation de salles multifonction, s’occupe de cet équipement depuis 2005, aidée de deux techniciens du spectacle. Elle a notamment en charge la programmation de la saison culturelle. « Je travaille très en amont avec des sociétés de productions nationales de spectacles et concerts à qui le Ponant est loué. Elles organisent les tournées de leurs artistes sur deux années pour inclure deux Noël dans la programmation. C’est en effet à cette période que les billets se vendent le plus. Nous sommes actuellement en préparation de la saison 2019/2020 », détaille-t-elle.


 

Concert de l’école de musique et de danse

Cela représente environ les trois quarts des spectacles de la saison. Ils sont complétés par les manifestations organisées par les structures locales (école de musique et de danse - Accordances, MJC et autres associations) ainsi que deux artistes «coups de cœur», coproduits par la ville de Pacé et Citédia. « Pour ces deux spectacles, je suis toute l’année l’actualité culturelle et ses nouveautés et reste très curieuse des programmations des festivals estivaux par exemple. Je sélectionne ensuite une liste d’une dizaine d’artistes possibles dans le domaine de la musique ou de la chanson. La commission vie culturelle de la ville en choisit alors deux sur des critères de goût, de notoriété et de coût ».

Les spécificités de l’équipement

En plus du Ponant, Citédia a en charge la gestion des salles rennaises du Liberté et de l’Etage ainsi que le Musikhall (parc exposition de Saint-Jacques) et le Zéphir (Châteaugiron).
« Cette multiplicité de salles et de programmations permet de proposer des choix très variés. Je travaille en concertation avec Yves Barré, le directeur activité spectacle, afin de sélectionner au mieux les artistes et les spectacles susceptibles de venir au Ponant. Nous entretenons de bonnes relations avec les sociétés de production. Le Ponant représente souvent un tremplin pour des artistes avant qu’ils ne se produisent au Liberté. »

La communication est aussi un élément important. La plaquette qui regroupe l’ensemble des spectacles de l’année est distribuée à tous les Pacéens, en septembre, et est disponible dans tous les lieux culturels de la métropole. Le Ponant est aussi présent sur Internet et les réseaux sociaux. Le système d’affichage dynamique intérieur et les panneaux d’information extérieur, installés récemment par la ville de Pacé, constituent incontestablement un plus pour la communication de la saison culturelle.

L’équipe du Ponant est très attentive aux volontés des artistes qui apprécient cette proximité et cette disponibilité. Les nombreux commentaires élogieux laissés sur les Livres d’or de l’établissement en témoignent. « Il m’arrivait, il y a peu encore, de mitonner des bons petits plats pour certains artistes, s’amuse Catherine Le Berre. Nous sommes toujours aux petits soins pour eux et leurs équipes, même si parfois nous devons faire face à des demandes farfelues. »

Un public varié

Le public est principalement composé de Pacéens et de spectateurs de la première couronne rennaise. L’implantation du Ponant facilite l’accès des spectateurs qui ne rencontrent pas de difficultés de stationnement. Sur certaines dates, les spectateurs viennent de toute la Bretagne, voire du Grand Ouest. « L’accessibilité de la salle aux personnes à mobilité réduite constitue un atout non négligeable. Certaines reviennent d’ailleurs chaque année pour profiter des excellentes conditions proposées pour assister aux spectacles », précise la chargée d’exploitation.

La saison 2018/2019


« Comme chaque année, nous essayons de varier les styles et de proposer des spectacles très différents au public », confie Catherine Le Berre. Les deux coups de cœur sélectionnés: Suzane (le 28 février) et Cats on trees (le 28 mars) promettent deux belles soirées de découvertes musicales.
Egalement au programme cette saison, Lenny Kim, le fest noz au cœur de l’hiver de la Rassemblée, Jérémy Frérot, Elisabeth Buffet, de la danse irlandaise, les moines Shaolin, Gérémy Crédeville, du théâtre… il y en aura effectivement pour tous les goûts cette année encore. Attention, certains spectacles sont déjà complets (Lenny Kim et Laura Laune). Ne tardez donc pas à réserver vos places pour les autres.

 

 

La plaquette de la saison du Ponant 2018/2019


Retrouvez l’ensemble des spectacles de la saison 2018/2019 dans la plaquette de présentation téléchargeable ci dessous. La pièce de théâtre Le Gai mariage de la troupe des Flagrants Délires, initialement programmée le 5 octobre à 20h30, est annulée.

 

Plaquette de la saison du Ponant 2018-2019

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct