Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Une agriculture moderne et responsable

Une agriculture moderne et responsable

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

L’agriculture occupe depuis toujours une place importante et particulière à Pacé. Du fait de son histoire et de sa superficie (3 504 ha), la commune (deuxième commune en surface de la Métropole, après Rennes) possède encore aujourd’hui sur son territoire le plus grand nombre d’exploitations agricoles de la Métropole.

La gestion des espaces agricoles et naturels du Pays de Rennes, qui regroupe 77 communes, est en partie régie par le Programme Local de l’agriculture (PLA). Il fixe les objectifs généraux du partenariat conclu entre le Pays de Rennes, la Chambre d’Agriculture d’Ille-et-Vilaine, Rennes Métropole et la SAFER (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural).

Ce programme définit notamment les actions à mener afin de garantir à l'agriculture une pérennité à long terme sur le territoire, protéger et valoriser le bocage qui marque l'identité du paysage local, renforcer les liens entre la ville et l'agriculture, ou encore encourager l'approvisionnement alimentaire de proximité.

Les espaces ruraux sont indispensables à la qualité de vie des habitants. Par leur travail, les agriculteurs façonnent au quotidien le paysage de la commune. Ils sont à la fois des gestionnaires de la campagne qui contribuent à la préservation de l’environnement et des acteurs économiques importants.
La volonté des élus pacéens est de maintenir une agriculture dynamique. Ils veillent ainsi à protéger les espaces ruraux communaux lors de l’élaboration des documents structurants d’urbanisme que sont le Schéma de cohérence de territoire (SCoT) ou encore le plan local d’urbanisme intercommunal de la métropole, actuellement en cours de rédaction, qui entrera en vigueur dans le courant de l’année 2019. Les choix réalisés pour ce PLUi préserveront les corridors écologiques des vallées de la Flume et du Champalaune, ainsi que les terres agricoles qui existent sur la commune.

A Pacé, une quarantaine de sièges d’exploitations agricoles proféssionnelles contribue activement au développement économique et à l’entretien de la campagne. La coopérative d’utilisation du matériel agricole (CUMA) permet aux agriculteurs de fédérer leurs moyens. Une entreprise de travaux agricoles (ETA) est aussi active à Pacé.

Près des deux tiers des exploitations sont consacrées à la production laitière. Viennent ensuite l’élevage porcin, avicole et de chèvres laitières. La culture céréalière (blé, maïs, grain) ainsi que du fourrage (herbe et maïs ensilage) et des oléagineux (colza, pois…) servant principalement à l’alimentation du bétail. Pacé compte aussi plusieurs exploitations maraîchères qui vendent leurs légumes sur les marchés en particulier.

Cette agriculture est majoritairement familiale, avec des exploitations de taille moyenne.

Des évolutions récentes

L’agriculture est un secteur qui subit régulièrement de sérieuses crises et les revenus générés par cette activité ne reflètent pas le travail très important fourni par les agriculteurs qui sont soumis à diverses fluctuations (climatiques, cours de marché…).

Par ailleurs, les demandes des consommateurs ont évolué ces dernières années. Ils sont à la recherche de produits de qualité qu’ils souhaitent acheter directement au producteur afin de s’assurer de leur provenance. La vente directe se développe petit à petit. Cela a conduit un certain nombre d’agriculteurs à opérer une mutation de leur activité et à diversifier leurs productions.

A Pacé comme ailleurs, le monde agricole est en pleine mutation. Il a su s’organiser afin de répondre aux nouveaux modes de vie et à l’arrivée massive de la technologie dans les méthodes de production.

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct