Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Un projet pour la jeunesse > Quatre questions à Josette Le Gall

Quatre questions à Josette Le Gall

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Comment ce nouveau Projet éducatif de territoire a-t-il été pensé et conçu ?

Ce nouveau PEDT a été élaboré dans la continuité du précédent. L’épanouissement de l’enfant est toujours placé au centre des préoccupations et objectifs du projet. Un des axes prépondérants est constitué par la volonté d’établir une forte cohérence et complémentarité entre les temps scolaires et les temps périscolaires. La concertation a été omniprésente dans la réalisation de ce projet grâce entre autres à l’implication des membres du comité de pilotage, que je souhaite d’ailleurs remercier pour la qualité du travail fourni. La rédaction de ce nouveau PEDT a aussi tenu compte des nombreuses évolutions organisationnelles qui ont émergé ces dernières années tant au niveau humain que matériel.

Quel sera l’apport du retour aux 4 jours et quelles conséquences cela aura-t-il sur les nouveaux horaires à la rentrée de septembre ?

Le choix d’un retour aux 4 jours d’enseignement résulte notamment d’un diagnostic qui a mis en exergue la fatigue des enfants, particulièrement chez les élèves de maternelles. Depuis le changement des rythmes scolaires, en 2014, elle a été régulièrement évoquée par les familles, les enseignants, les animateurs et les ATSEM. La nouvelle organisation des temps périscolaires et extrascolaires, liée au nouveaux horaires, sera mise en place avec la volonté d’améliorer les conditions d’accueil et d’animation sur les temps périscolaires du soir et des mercredis en lien avec les projets d’école. Les animations seront maintenues avec comme objectif de permettre à l’enfant de prendre son temps tout en pratiquant des activités.

Quelques mois après sa création, quel est le premier bilan du Conseil municipal des enfants ?

Je tiens tout d’abord à rappeler que l’initiative de la création du Conseil municipal des enfants revient à Nathalie Lefebvre-Bertin, conseillère municipale déléguée à l’animation enfance-jeunesse, qui est aussi beaucoup impliquée dans l’organisation de la Semaine des arts des enfants. Huit mois après l’élection des 19 conseillers, le bilan est positif. Le CME permet de donner la parole aux enfants. Ils ont d’abord pris leurs marques et ont découvert les rouages de l’organisation d’une telle structure. Ils sont très créatifs et débordent d’idées. L’encadrement par les animateurs du pôle enfance jeunesse permet de canaliser cette énergie. Le premier événement, la séance de cinéma intergénérationnel, a été un beau succès et d’autres projets devraient suivre d’ici peu.

Quelle est la nature des travaux entrepris cet été au Haut Chemin ?

Je rappelle avant tout aux parents dont les enfants sont inscrits à l’accueil de loisirs cet été que l’accueil se fera dans les écoles de Guy Gérard. Après une première phase de travaux menés l’hiver dernier au Haut Chemin, la seconde aura lieu durant les vacances d’été. C’est en tout près de 200 000€ qui auront été investis dans le réaménagement du Haut Chemin. Ils font suite à un diagnostic, réalisé par un bureau d’études, dans le but de trouver une meilleure utilisation des locaux entre les écoles et l’accueil de loisirs. La pose de la clôture de la cour sécurisera les accès au groupe scolaire conformément aux préconisations du plan particulier de mise en sûreté. Les travaux d’accessibilité faciliteront l’accès des locaux aux personnes handicapées.

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct