Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Restauration scolaire : Du goût et des valeurs

Restauration scolaire : Du goût et des valeurs

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

La ville de Pacé fournit les repas destinés aux trois groupes scolaires de la ville via un service intégré, sans recours à un prestataire de restauration. Les repas sont préparés par des agents communaux dans une cuisine centrale, située au sein du groupe scolaire du Haut Chemin. Cette cuisine dessert deux unités relais à Guy Gé- rard et à Sainte-Anne Saint-Joseph.

Chaque jour d’école, entre 1 000 et 1 100 repas sont produits et servis aux enfants de la ville, contre 130 à 150 le mercredi et 120 à 130 durant les vacances scolaires pour l’accueil de loisirs. Ces chiffres ont pratiquement doublé en dix ans du fait de la croissance démographique de la commune.

Un marché public a été conclu en début d’année et a permis de faire évoluer l’organisation de la restauration scolaire. La qualité des denrées alimentaires achetées a ainsi été améliorée. Les approvisionnements se font principalement auprès de producteurs locaux en circuit court et la part de produits bio servis au quotidien a aussi été augmentée (environ 35% des repas). Enfin, les coûts ont été rationalisés. Lors de cette consultation, la commune a été accompagnée par le cabinet de conseil CKS, spécialisé dans les achats de restauration collective.
L’appel d’offres a respecté les orientations du projet éducatif de territoire (PEDT). Les membres du comité de pilotage (élus, parents d’élèves, directeurs d’écoles, responsables associatifs, agents communaux) ont d’ailleurs été associés, avec des élèves, au comité de dégustation mis en place pour noter les produits proposés par les diffé- rents candidats en lice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Le marché est constitué de 12 lots (viandes, produits laitiers, surgelés, épicerie…) et je mets en concurrence les fournisseurs retenus pour chacun d’entre eux lors de mes commandes de denrées pour les repas et goû- ters », explique Lionel Allais, le responsable de la restauration scolaire. « Nous travaillons avec des producteurs locaux, 75 % de nos fournisseurs sont bretons, dont deux pacéens. Le lait, par exemple, provient exclusivement du bassin rennais. Pour la viande, les animaux sont nés, élevés et abattus dans la région », poursuit-il.

Les menus sont élaborés dans le respect du Plan alimentaire qui a été mis en place avec l’aide d’une diététicienne. Ce plan prend en compte à la fois l’équilibre alimentaire et les fréquences de service de plats définis par le GEMRCN (Groupement d’Etude des Marchés en Restauration Collective et de Nutrition).
« Nous privilégions le ‘’fait maison’’ grâce notamment à nos équipements très complets (légumerie, local pâ- tisserie, local épicerie, chambres froides compartimentées…) et au savoir-faire de notre équipe. Nous livrons environ les deux tiers des repas à l’extérieur du Haut Chemin aux écoles Guy Gérard et Sainte-Anne/ Saint-Joseph en liaison chaude. Les élèves d’élémentaire bénéficient d’un self alors que ceux de maternelles sont servis à table. Les repas sont organisés par service entre 11h30 et 13h. Chaque enfant dispose au minimum de vingt minutes pour manger ».
Lors du temps du midi, les enfants sont accompagnés par une équipe pluri-disciplinaire d’agents communaux qui assure la surveillance et l’encadrement des repas et des diverses activités proposées.

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct