Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Le sport pour tous > Trois questions à Hervé Depouez

Trois questions à Hervé Depouez

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Hervé Depouez
Adjoint au maire en charge des finances et des sports

 

 

 

Comment peut-on expliquer que Pacé soit une ville aussi sportive ?

Le sport est une histoire ancienne qui a commencé par le football, puis le basket et le tennis…Contrairement à certaines communes, nous avons toujours eu un seul club majeur car les directeurs d’écoles publique et privée de l’époque se sont bien entendus, pour s’unir à travers le sport. Les typologies de sport proposés sont venues au fur et à mesure des manifestations de besoins, du fait notamment de personnes qui ont voulu s’investir dans différentes disciplines. La pratique sportive s’est développée ainsi, grâce au bénévolat qui est un élément primordial à son épanouissement.
Le sport peut se faire sur un stade ou dans la nature, selon les besoins matériels nécessaires. Courir le dimanche matin le long de la Flume est aussi une pratique sportive. Si on ajoute les personnes inscrites dans des sections sportives comme les scolaires, ce sont plus de 5 000 personnes qui utilisent nos équipements chaque semaine. Il ne faut pas oublier également que nous proposons certaines infrastructures en libre-service sur la commune, ce qui est apprécié des Pacéens qui veulent faire du sport ponctuellement et en famille.

Quelle est la politique de la ville au niveau du sport ?

La commune a toujours eu le souci d’une politique sportive. Il suffit de suivre par exemple les investissements réalisés depuis vingt ans en matière d’équipements sportifs et de regarder l’évolution du complexe Jean-Paul Chasseboeuf. Il a beaucoup changé tout en gardant sa complémentarité et sa diversité. D’ailleurs, les personnes de l’extérieur qui viennent participer aux compétitions sportives à Pacé font souvent l’éloge de notre complexe. Le fait qu’il soit regroupé sur un site permet d’y pratiquer divers sports et compétitions.
La création de nouveaux équipements se fait toujours en concertation avec les utilisateurs, comme c’est le cas de ceux qui sont en cours de réalisation. La municipalité fournit aussi des moyens matériels (équipements, entretien…) et financiers pour que le sport vive et se développe. Nous essayons aussi d’encourager le sport sous l’aspect loisirs comme en compétition : les deux sont complémentaires et pas incompatibles.
Je ne veux pas oublier ceux qui pratiquent ces activités à titre individuel ou à travers diverses associations autres que le COP.
La Mairie reconnaît les mérites des sportifs mais n’oublie pas les bénévoles. Il y a vingt ans, j’ai mis en place les trophées sportifs pacéens qui récompensent les sportifs comme les bénévoles, sans qui rien ne serait possible. Le jury ne retient pas les seuls résultats, mais aussi la motivation, l’implication, le fair-play… Pour concourir à l’édition de cette année, n’oubliez pas de déposer les candidatures relatives à la saison qui se termine avant le 10 septembre. Les formulaires de participation sont à retirer en mairie.


Que vont-apporter les nouveaux équipements ?

Les nouveaux équipements vont permettre de mieux répondre aux besoins d’aujourd’hui, liés notamment au développement de la commune et de sa population. De plus, certains sports se développent, comme le handball, à qui il faut donner des moyens matériels pour répondre à des effectifs croissants. On constate d’ailleurs que les résultats des équipes nationales génèrent des vocations, tout comme les équipements mis à disposition et sans oublier les bénévoles qui s’y investissent. La nouvelle salle de sport va permettre de répondre à des demandes de créneaux supplémentaires car les sections sportives proposent et travaillent à la fois sur le qualitatif et le quantitatif. Les terrains de tennis extérieurs récemment livrés sont appréciés des utilisateurs. La nouvelle surface de jeu correspond à une évolution de ce sport et à la demande de la fédération. Enfin, la salle de pétanque devra permettre à cette section de retrouver une croissance d’effectifs. Ces dernières années, elle a perdu des membres qui sont allés dans des communes voisines, car celles-ci bénéficiaient de locaux couverts.
Les équipements dans lesquels nous investissons sont choisis en concertation avec les utilisateurs afin de répondre aux besoins, mais toujours en tenant compte de nos possibilités financières : il ne faut jamais oublier cet aspect car on est aussi garant des deniers publics. Il faut savoir être raisonnable et raisonné.


Ainsi avec ces nouveaux équipements, nous préparons l’avenir des sportifs pacéens.

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct