Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Espace Le Goffic - Une extension à destination des activités socio-culturelles > Trois questions à Jean-Claude Leblay

Trois questions à Jean-Claude Leblay

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Jean-Claude Leblay a repris récemment la présidence de la MJC à la suite de Franck Arnaud.
Avec ses 1 706 adhérents et plus de 50 activités régulières, l’association occupe une place prépondérante dans l’espace Le Goffic. Le président se montre enthousiaste à l’heure d’intégrer ces nouveaux espaces.

 

Jean-Claude Leblay
Président de la MJC

 

 

 

 

 

Que pensez-vous de cette extension ?

C’est une très belle réussite. D’un point de vue architectural, cette extension épouse parfaitement la première phase du projet réalisée en 2007. Il en résulte un bâtiment très vaste sur une surface au sol relativement réduite. Si toutes les réalisations ont leur attrait le point d’orgue est nul doute la salle de spectacles de 170 places assises que, public, artistes, techniciens devraient apprécier, mais je n’en dirai pas davantage sur l’Escapade qui est à mon sens très complémentaire de l’existant. Je me félicite du souci de concertation qui a prévalu lors de la construction des deux phases de ce projet. Nous avions déjà été associés à la première tranche. Nos remarques et demandes ont souvent été prises en compte. Cette extension arrive au bon moment car la fréquentation de la MJC suit l’accroissement démographique de la commune. Toute l’équipe a vraiment hâte d’utiliser ces nouveaux locaux et attend l’inauguration avec impatience.

 

Que va-t-elle changer pour la MJC ?

Il va nous falloir tout d’abord un temps d’adaptation pour intégrer ce nouvel équipement et y prendre nos marques. Cela va faire évoluer notre encadrement de la jeunesse. Jusqu’alors, faute de place suffisante, les jeunes de 10 à 17 ans se partageaient un même local. Avec le nouvel espace jeunesse, nous allons pouvoir proposer des activités distinctes pour les 10-14 ans et les 14-17 ans, même si je tiens à maintenir des échanges entre les tranches d’âges, une étape vers l’éducation citoyenne. Un autre aspect très positif sera une marche de plus vers un regroupement de nos activités en un même lieu ce qui facilitera leur organisation. Cela permettra de libérer un peu plus les salles du Ponant mais également de soulager davantage la Métairie au profit de l’école de musique et de danse ou d’autres associations.
La Comédia sera utilisée pour les répétitions théâtrales lorsque l’Escapade ne sera pas utilisée et les jeunes attendent avec impatience de s’approprier l’Ampli pour bénéficier d’une salle de répétition insonorisée qui n’existait pas jusqu’à maintenant. Un autre espace pour d’autres cultures, la Galerie, très belle salle qui va pouvoir selon le type d’exposition bénéficier de la lumière du jour ou d’un éclairage artificiel.

 

Comment serez-vous impliqué dans la gestion des nouveaux espaces ?

La mise en place d’un comité participatif, initié par la commune, va nous permettre de gérer cet équipement en concertation avec la ville et les autres utilisateurs. Nous nous réunirons régulièrement pour étudier les souhaits et répondre au mieux aux besoins de chacun.
Malgré des coûts supplémentaires partagés qui sont liés à des normes de sécurités contraignantes, nous devrions pouvoir renforcer notre programmation culturelle comme nous l’avions décidé lors de notre assemblée générale de 2015. En parallèle et avec l’aide financière de la ville, nous assisterons techniquement certains utilisateurs de l’Escapade.

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct