Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Energie : le grand défi

Energie : le grand défi

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Des panneaux photovoltaïques seront installés sur la toiture de la future salle de sport.

La transition énergétique est devenue une nécessité pour limiter les effets du réchauffement climatique et faire face à l’augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz. Nous devons réduire nos consommations et privilégier les ressources d’énergies renouvelables à celles d’origines fossiles, fortement émettrices de CO2. La mobilisation collective des citoyens, acteurs économiques et collectivités permettra de tendre vers un mode de vie plus économe en ressources. Ces dix dernières années, la ville de Pacé a réduit ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 20%, sa consommation énergétique de 20%. Elle poursuit son engagement en mettant en œuvre des actions concrètes dans le cadre du Plan climat air énergie territorial (PCAET) de Rennes Métropole. La ville de Pacé agit pour relever le grand défi de la transition énergétique et offrir ainsi un cadre de vie sain et durable aux habitants et aux générations futures. 

Des bâtiments de plus en plus performants  

Avec un patrimoine de 30 bâtiments, la ville dispose d’un levier important pour réduire les consommations énergétiques communales. Avant d’engager des travaux de rénovation, des audits énergétiques permettent d’apporter une analyse précise de l’existant, de cibler les travaux d’amélioration et d’évaluer les impacts. Cette année, le groupe scolaire Guy Gérard, la médiathèque et la salle multisports Louison Bobet ont fait l’objet de ces études thermiques. Depuis 2013, le passage progressif à l’éclairage à basse consommation led dans les bâtiments communaux et l’installation de détecteurs de présence offrent des économies d’énergie importantes. Ces travaux sont réalisés par les agents municipaux. En 2021, la ville a investi dans des chaudières plus respectueuses de l’environnement et moins consommatrices d’énergie. Une pompe à chaleur remplace désormais la chaudière au fioul des logements d’urgence municipaux.

Des panneaux rayonnants à eau chaude, adaptés aux grands volumes, chauffent les salles Emeraude et Trégor et améliorent le confort des usagers. La chaudière de l’église Saint Melaine, bâtiment géré également par la commune, a été remplacée. Ces investissements importants permettront dans quelques années de réaliser de substantielles économies d’énergie. La ville de Pacé a réduit ses émissions de gaz à effet de serre par une diversification des sources d’énergie consommées. Depuis 2019, dans le cadre d’un contrat d’achat groupé de l’énergie avec d’autres collectivités, l’espace Le Goffic consomme de l’énergie renouvelable issue des énergies solaire, éolienne ou hydraulique fournies par Enercoop.

Une production d’énergie solaire
En 2018, la ville de Pacé avait missionné l’Agence locale de l’énergie et du climat (Alec) afin d’étudier la faisabilité d’une unité de production électrique solaire sur le boulodrome, inauguré cette année, et la nouvelle salle de sport, qui sera inaugurée au premier trimestre 2022. Les résultats ont conduit les élus à choisir une installation en revente totale, solution la plus pertinente économiquement au vu de la capacité de production. La commune de Pacé a conclu une convention d’occupation temporaire avec Energ’Iv en décembre 2020. Sur une surface de 700 m², les centrales produiront environ 148MWh la première année, soit la consommation annuelle en eau chaude et chauffage de 31 logements. Énerg’iV a été fondée par trois grands acteurs publics locaux de la transition énergétique : le Syndicat départemental d’énergie (SDE35), le Conseil Départemental et Rennes Métropole. Une partie des bénéfices générée par la vente d’électricité permettra de réinvestir dans d’autres projets d’énergie renouvelable.

Un salon pour promouvoir les transitions

Le premier salon pacéen des transitions énergétiques et écologiques s’est tenu les 12 et 13 novembre dernier au Ponant. « Nous avons souhaité reprendre l’initiative du forum de l’énergie dans l’habitat organisé ces dernières années en lui donnant une autre ampleur. La biodiversité, la gestion des déchets et la mobilité de demain complètent la thématique initiale », développe Anne Brice, conseillère déléguée aux économies d’énergie. Près de 22 exposants étaient rassemblés au Ponant pour partager leur expertise, encourager les changements, se faire connaitre et échanger avec les visiteurs. Ingénieur et écologue agronome de renom, Denis Pépin est venu animer une conférence pour accompagner les habitants à transformer jardins et espaces verts en niche écologique. Des conférences sur les éco-gestes, la mobilité hydrogène, les travaux et le financement des projets de rénovation ont rythmé ces deux journées. Les enfants sont les acteurs incontournables des transitions de demain, c’est pourquoi ils ont été impliqués pour cette première édition. Les actions réalisées par le conseil municipal des enfants étaient exposées sur le stand municipal. Accompagnés par la MJC, les élèves de quatre classes des écoles Guy Gérard et du Haut Chemin ont présenté sur leur stand une maquette d’un écoquartier. « Je tiens à remercier les directeurs et enseignants pour la sensibilisation environnementale qu’ils mènent auprès de nos enfants. Cette année, les éco-gestes ont été présentés dans toutes les classes », précise Anne Brice. Des livrets étaient proposés aux plus jeunes pour rendre leur visite ludique et pédagogique. Cette première édition a attiré près de 300 visiteurs. Organisatrice de l’événement, l’équipe municipale a réussi son pari : sensibiliser le grand-public et mettre en relation les acteurs des transitions.

Prêt d’une caméra thermique en mairie

Pour faire des économies d’énergie chez-soi, une bonne isolation thermique est essentielle. Afin d’accompagner les Pacéens dans la rénovation énergétique de leur logement, la commune met gratuitement une caméra thermique à leur disposition. Elle capte les rayonnements infrarouges des matériaux et permet ainsi d’identifier les fuites de chaleur, invisibles à l’œil nu. Chacun peut réaliser un diagnostic des fuites énergétiques de son habitation ou d’un espace chauffé pour savoir si des travaux sont nécessaires. Facile d’utilisation, cette caméra est capable de produire, en temps réel, une image précise de la qualité thermique des parois. Une application mobile téléchargeable génère des rapports de présentation. L’appareil permet de prendre des photos que le propriétaire du logement récupérera grâce au câble USB fourni. Avec ces clichés, il pourra faire appel à écoTravo, un service public de Rennes Métropole gratuit de conseil en rénovation énergétique, pour l’accompagner dans son projet. Il est préférable d’utiliser cet équipement lorsque l’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur est élevé (10° minimum), de nuit ou par temps couvert. Le prêt de cette caméra est gratuit pour les Pacéens, sur une durée de 1 à 5 jours. L’utilisateur devra signer une convention et fournir une pièce d’identité, un justificatif de domicile et une attestation de responsabilité civile.

+ D’INFOS : Réservation au 02 23 41 30 26 ou st.pace@ville-pace.fr

à votre service
    lettre d'information 

    pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

     
    accès direct