Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Des nouveautés pour la mobilité > Trois questions à Michel Garnier et Cyprien Babou

Trois questions à Michel Garnier et Cyprien Babou

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Trois questions à Michel Garnier adjoint au maire en charge des travaux, bâtiments et voirie et Cyprien Babou conseiller municipal délégué aux transports et aux déplacements doux

Que va changer l’aménagement de la RD29 ?

MG : Le giratoire ouvre un nouvel axe de circulation entre Rive Ouest (boulevard de L’Elorn) et le parc d’activités de la Teillais (rue Belami) et offre un accès supplémentaire vers le quartier de Beausoleil. Le passage en deux fois deux voies d’une partie de la route, entre le nouveau giratoire et celui du Ponant, va aussi permettre de lutter contre le phéno-mène d’engorgement rencontré aux heures de pointe sur certains lieux de la commune. Ces nouvelles voiries don-neront un accès direct à Aquaouest, la future piscine inter-communale, qui sera aussi accessible à vélo par le passage Coquio sous la RD29.

Quelles sont les actions de la ville pour favoriser les déplacements doux ?

CB : La ville de Pacé est déjà bien pourvue en infrastructures pour piétons et cycles et ces installations sont constam-ment améliorées. Nous tentons d’inciter les Pacéens à fa-voriser les déplacements doux pour leurs déplacements quotidiens. Ainsi un nombre important de porte-vélos a été installé sur toute la commune afin de faciliter la vie des cy-clistes dans leurs déplacements quotidiens. Nous sommes associés, au sein de Rennes Métropole, au déploiement du REV, réseau express vélo, qui s’étendra à terme sur 100 km de liaisons douces sur Rennes et la première couronne. Celle entre Rennes et Pacé a été récemment aménagée et sécurisée sur l’ensemble du parcours entre le centre-bourg et Villejean.L’opération Star’t devrait, je l’espère, connaître un réel en-gouement. Il nous faut changer nos habitudes de déplace-ment et cette proposition unique en France de covoiturage rémunéré fait partie des innovations sur lesquelles nous de-vons nous appuyer pour faire évoluer les mentalités et les pratiques.

Quels sont les projets en matière de déplacement et de mobilité ?

CB : L’installation de la borne de recharge de véhicules électriques (lire par ailleurs), en début d’année prochaine, confirme notre démarche vers des modes de déplacement plus propres. Deux bornes avaient d’ailleurs été initialement demandées à Rennes Métropole par les élus pacéens. Un projet d’une deuxième implantation à proximité de la salle de la Métairie est à l’étude. Nous poursuivons aussi la poli-tique de décarbonation du parc des véhicules de la mairie. L’an prochain nous devrions faire évoluer notre mode de gestion afin d’acquérir une à trois voitures électriques en remplacement d’anciens modèles à moteur thermique.

MG : En matière d’aménagement de voirie, nous avons validé le projet de la DIRO (Direction interdépartementale des routes ouest) de création d’un nouveau giratoire sur la RD287 (liaison Rennes-Saint-Gilles). Cet équipement sécuri-sera l’échangeur de la RN12 au niveau du Pont de Pacé. Sur cette même route nationale, nous attendons la décision de Rennes Métropole pour la création d’une bretelle de sortie vers Rive Ouest. Prévue dans l’aménagement des voiries de la ZAC, en lien avec la construction du centre commercial, sa réalisation a été repoussée du fait de l’abandon du projet Open Sky par le président de la métropole début 2019.

 

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct