Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Des nouveautés pour la mobilité > Les policiers municipaux équipés de caméras-piétons

Les policiers municipaux équipés de caméras-piétons

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Deux caméras-piétons ont été acquises par la police municipale.

Utilisés par certains gendarmes et policiers depuis quelques années, les caméras-piétons vont faire leur apparition sur l’uniforme des policiers municipaux de la ville au début de l’année prochaine. « Les expérimentations menées dans diverses communes ont montré de multiples atouts, explique Pascal Philoux, conseiller municipal délégué à la sécurité. Elles ont un effet dissuasif et préventif. Il est important d’équiper nos policiers municipaux d’outils adaptés, afin qu’ils puissent intervenir avec plus de sérénité dans des situations parfois compliquées. »

La police municipale a fait l’acquisition de deux caméras pour un coût de 900 € environ. Accrochées au niveau du buste des policiers, ces équipements mobiles et très légers peuvent servir à apaiser des situations tendues. Les images sont visionnées a posteriori des interventions, selon une procédure précise, et permettent de revoir les faits afin de rétablir une vérité ou d’accréditer les paroles des policiers ou de la personne contrôlée.

L'usage des caméras permet aussi de préserver les indices et de conserver des traces lors de certaines interventions. L’utilisation des données se fait dans un cadre juridique très strict.

Fonctionnement et traitement des données
- Le boîtier de la caméra s’accroche sur l’uniforme du policier. Les vidéos sont datées par une horloge et si-tuées par un GPS.
- Le  policier  déclenche  l’enregistrement  quand  il  le  veut, mais doit prévenir son interlocuteur qu’il est fil-mé.  Un  voyant  lumineux  signale  que  la  caméra  en-registre.
- Le  transfert  des  images  se  fait,  après  l’intervention,  sur un ordinateur sécurisé. Les données sont consul-tables  par  le  responsable  de  la  police  ou  une  per-sonne habilitée.
- Les  images  peuvent  être  utilisées  dans  la  cadre  de  procédures  administratives,  judiciaires  ou  discipli-naires. Elles sont effacées tous les six mois

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct