Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Déchets : n'en jetez plus ! > Trois questions à Mustapha Mokhtari

Trois questions à Mustapha Mokhtari

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Conseiller municipal délégué à la gestion des déchets

Comment atteindre l’objectif zéro déchet ?

La gestion des déchets est une question centrale dans notre vie au quotidien. C’est l’avenir de notre planète qui en dépend ainsi que la qualité de notre vie et notre santé.
L’objectif « tendre » vers zéro déchet passe par une bonne gestion qui s’articule autour de deux priorités:

  • la réduction des déchets à la source.
  • la valorisation des déchets au mieux de leur potentiel (réemploi, valorisation matière et organique, valorisation énergétique).

Ces priorités sont conformes à celles affichées au niveau européen en matière de stratégie de gestion des déchets et elles sont aussi une déclinaison du Grenelle de l’environnement. La réduction des déchets à la source nous impose d’adopter de nouvelles pratiques dont on peut citer quelques exemples:

  • l’utilisation des techniques de jardinage sans déchets,
  • l’incitation au broyage des végétaux,
  • la mise à disposition par Rennes Métropole de composteurs pour valoriser les déchets de cuisine,
  • le don d’objet facilité en proposant des espaces de gratuité. C’est un élément qui manquait sur notre commune. Avec les travaux de la déchèterie, un espace de réemploi sera mis en place. Les Pacéens pourront y déposer des objets qui trouveront une seconde vie.

La valorisation des déchets qui ne peuvent être évités passe d’abord par une simplification des consignes et des gestes de tri pour réduire la part des déchets recyclables encore présents dans les ordures ménagères. En effet, nous disposons de nouveaux documents pédagogiques qui expliquent d’une manière simple et concise ce qu’il faut faire et ne pas faire en matière de tri. Un «MéMOTRI» est à la disposition des Pacéens en mairie ainsi que des sacs de tri, avec des illustrations qu’on peut mettre dans sa cuisine avant de remplir sa poubelle jaune. Et surtout, si on a un doute ou une question sur ce qui peut être trié, il faut consulter le site: dechets. rennesmetropole.fr ou appeler le 0800 011 431.

Comment lutter contre les dépôts sauvages ?

Même si Pacé reste une ville propre, nous déplorons encore des comportements d’incivilité par des dépôts sauvages ici et là et surtout aux pieds de certaines bornes d’apports volontaires. Les services de la commune sont très efficaces et dépensent beaucoup d’énergie pour maintenir notre commune propre. Je tiens à les remercier vivement pour leur dévouement. Cependant, le temps passé pour pallier les incivilités de certains irresponsables représente du temps en moins pour assurer d’autres tâches pour la commune et ses habitants. Il est important de rappeler que le dépôt sauvage de déchets est un délit passible d’amendes et de poursuites. Il nous faut accentuer l’information et les actions de sensibilisation pour que chacun se sente concerné. L’opération de nettoyage du 21 septembre dernier, qui a rencontré un réel succès, est un exemple que nous devons poursuivre. D’ailleurs, un groupe de jeunes Pacéens a décidé de prendre les choses en main pour proposer d’autres actions notamment en lien avec les écoles et les collèges. On peut citer d’autres exemples à poursuivre: la présence du camion pédagogique de collecte des déchets dangereux de Rennes Métropole au forum des associations, la présence du médiateur déchets à la cérémonie d’accueil des nouveaux Pacéens pour informer sur les bonnes pratiques…

Nous réfléchissons avec Rennes Métropole à la sécurisation des bornes d’apports volontaires de déchets. En plus des signalétiques de mise en garde contre les dépôts sauvages, la question de la vidéosurveillance a été évoquée.

Quelles sont les perspectives concernant la gestion des déchets à Pacé ?

Même si les communes n’ont pas la compétence déchet, nous pouvons agir sur plusieurs leviers. La poursuite des actions d’information, de formation et de sensibilisation des Pacéens et plus particulièrement les plus jeunes en lien avec les écoles et les collèges, est un investissement sur l’avenir pour changer ou adapter nos pratiques pour réduire nos déchets. Les travaux de la déchèterie qui vont bientôt se terminer vont nous aider dans ce sens, notamment avec la mise en place d’un local de réemploi et d’un point d’apport de déchets dangereux. Par ailleurs, nous sommes en discussion avec Rennes Métropole pour l’enfouissement des bornes aériennes d’apports volontaires des déchets (BAV) qui restent sur le domaine public. Il y a cinq ans, un programme de Rennes Métropole a permis l’enfouissement de 16 BAV sur notre commune. Nous avons remarqué qu’en plus du visuel plutôt agréable, il y a moins de dépôts sauvages devant les bornes enterrées, bien sûr, sans que cela soit une solution miracle au problème. La question des containers de l’avenue Pinault nous préoccupe tout particulièrement. Nos discussions avec Rennes Métropole avancent bien et nous espérons arriver à un enfouissement dans les mois à venir.

Concernant les nouveaux programmes d’urbanisation à venir, les aménageurs se doivent, dès le départ, d’intégrer la question de la gestion des déchets en prévoyant, entre autres, l’enfouissement des bornes ou des locaux pour les poubelles avec une organisation pour les sortir et les rentrer en fonction des journées de collectes voir d’autres solutions à imaginer… Enfin, nous devons continuer à travailler la question de la gestion des déchets, en lien avec les services de Rennes Métropole, et en étant à l’écoute des Pacéens et de leurs propositions, pour permettre à nos concitoyens de continuer à vivre dans une commune propre et de contribuer à la préservation de notre planète.

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct