Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Déchets : n'en jetez plus ! > Journée de nettoyage de la planète

Journée de nettoyage de la planète

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Une centaine de Pacéens mobilisée

En famille ou entre amis, le 21 septembre dernier, une centaine de Pacéens a répondu présent pour participer au ramassage de déchets sur la commune, à l’occasion de la seconde édition de la Journée mondiale du nettoyage de la planète. Constitués en équipe de huit volontaires, les participants se sont répartis sur dix points définis au préalable, dans une ambiance très conviviale. Les objectifs étaient de ramasser les déchets des dépôts sauvages, mais aussi de profiter des vertus pédagogiques de ce type action qui sensibilise les citoyens, notamment les plus jeunes, au respect de l’environnement. Les enfants ont d’ailleurs été particulièrement actifs au cours de cette matinée où la collecte a été très variée et parfois surprenante: un pneu, un pot d’échappement, une roue, des gravats, des meubles, un téléviseur, des bouteilles de verre et de plastique… et surtout de très nombreux mégots ont été retrouvés sur les sites sélectionnés. Les zones d’activités de Rive Ouest et de la Teillais se sont révélées comme les zones les plus souillées. L’ensemble des déchets, collectés en partie grâce aux véhicules électriques prêtés par les services de la mairie, a été regroupé au niveau de la Grange du Logis et transporté à la déchèterie.

A l’issue de cette matinée, les participants se déclaraient motivés pour mettre en œuvre d’autres actions de sensibilisation auprès des Pacéens et des entreprises de la commune. Au vu de l’enthousiasme général, cette opération devrait être renouvelée l’an prochain. Une semaine auparavant, une randonnée pédestre éco-citoyenne de ramassage des déchets avait aussi été organisée, sur le circuit de la Foucherais, par le club Rando Flume de la MJC de Pacé.

Services communaux : une gestion des déchets au quotidien

Divers services de la commune agissent au quotidien dans le traitement et la collecte des déchets. Le service propreté a en charge les 150 poubelles de ville qui sont vidées deux fois par semaine dans le centre-bourg et tous les quinze jours dans les lotissements. Il gère aussi le nettoyage et le tri des 375 m3 de déchets générés chaque année par le marché hebdomadaire qui sont ensuite évacués à la déchèterie. Ces agents interviennent chaque année avec une grande efficacité après la braderie de la Foucherais pour débarrasser rapidement les encombrants.
La propreté de la commune est avant tout une question de civisme et donc l’affaire de tous. Pour ne pas laisser les déjections canines envahir trottoirs et cheminements, six ramasse-crottes sont à la disposition des propriétaires de chien. Des dépôts sauvages divers sont malheureusement régulièrement à déplorer: gravats et déchets de chantier pour les entreprises ou encore détritus variés à proximité des bacs à verre ou aux abords de la déchèterie lors des heures de fermeture.
Il est important de rappeler qu’il est formellement interdit de déverser ses tontes de pelouse et taille d’arbustes dans les cheminements et espaces naturels publics (à proximité des coulées vertes de Beausoleil par exemple). Ces délits peuvent faire l’objet d’une contravention de 68€ et de poursuites en justice.
L’entretien des espaces verts et boisés de la commune nécessite de traiter de très importants volumes de matières organiques. Même si la technique du mulching, qui ne génère pas de déchets, est utilisée pour la tonte des espaces verts, le fauchage et la tonte des talus et des bas-côtés des voies (assurés par Rennes Métropole) ainsi que la gestion différenciée des espaces verts (tonte tardive) produisent respectivement 1 000 m3 et 300 m3 de déchets verts. Il convient d’y ajouter les 500 m3 de feuilles d’arbres et les 1 000 m3 de bois d’élagage, broyés sur place deux fois par an pour un coût total de 6 000€.
Ces déchets sont acheminés pour partie vers l’aire de stockage des services techniques qui les recueille durant six mois de l’année. Elle sera bientôt remise aux normes avec un système de filtration qui permettra de prévenir toute pollution de l’environnement par les écoulements des eaux pluviales. Une convention a été signée récemment entre la ville et des agriculteurs locaux afin de mettre une partie de ces déchets verts à leur disposition. Après compostage, ils sont épandus sur les sols ou peuvent aussi servir de fourrage pour les animaux. 80 m3 de feuilles sont offertes chaque automne aux jardins familiaux de Champalaune, aux Jardins de Noyolet et aux jardins partagés de la Haie du Val, où ils sont utilisés comme paillage hivernal .

 

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct