Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Spécial Covid-19 > Changeons nos habitudes, consommons local !

Changeons nos habitudes, consommons local !

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Les deux associations du Club des entreprises pacéennes et du Coeur Pacéen regroupent une partie importante des entreprises et commerçants de la commune. Elles ont été très présentes et très actives auprès de leurs adhérents lors de ces dernières semaines. Cécile Berthoud (présidente du Club des entreprises pacéennes), Valérie Duval-Legoff et Pang Thaï Soeung (coprésidents du Coeur Pacéen) reviennent sur la crise du COVID-19 qui a très fortement impactée la vie économie de la commune.

 

Quelle a été la réaction des acteurs de l’économie locale lors de l’annonce du confinement le 16 mars dernier ?
La volonté première a été d’assurer la sécurité des personnes et des salariés. La question de la continuité de l’activité s’est ensuite rapidement posée. Comment assurer une présence auprès des clients ? Pour certains d’entre nous, cela a été possible par la mise en place de nouveaux outils de travail (télétravail, visioconférences…).


Comment les commerces, entreprises et producteurs pacéens se sont-ils organisés durant cette période ?
Nous avons beaucoup échangé entre les membres des deux associations afin de partager les informations nécessaires à l’organisation des entreprises. Nous avons principalement
évoqué :
- La gestion humaine : comment bien communiquer et rassurer les salariés,
- La gestion financière : chômage partiel, prêt de la banque publique d’investissement…,
- La gestion sanitaire : approvisionnement de masques, de gel hydro-alcoolique...
Nous nous sommes aussi efforcés d’apporter du soutien à certains des adhérents qui se sont sentis isolés durant cette période.
Pour garder le contact avec leurs clients, beaucoup d’entre nous ont dû s’adapter et inventer de nouvelles méthodes de travail : ouverture de sites en ligne, possibilités de
« Drive », livraison sur Pacé…

Comment se portent-ils quelques semaines après le déconfinement ?
Tout le monde a été heureux de reprendre une activité, même si celle-ci est parfois réduite. Tous ont pris les mesures sanitaires nécessaires pour accueillir les clients en toute sécurité. L’entraide s’est aussi manifestée pour se fournir en produits d’hygiène. Nous avons fait travailler des entreprises pacéennes et adhérentes qui étaient en mesure de nous approvisionner.


En quoi la population peut-elle aider les commerces, les entreprises et producteurs et de quoi ont-ils le plus besoin ?
De soutien, de soutien et de soutien !
Nous espérons que les Pacéens auront le réflexe de faire appel aux entreprises locales. Nous sommes plus de 400 sur la commune (commerces/artisan/sociétés). Un besoin en
menuiserie, en plomberie, en conseils en comptabilité, en immobilier, en service à la personne… Pensez local !
Une envie de massage, d’un restaurant, d’un cadeau d’anniversaire, d’une nouvelle paire de chaussures … Pensez local !
Les services de la mairie élaborent un nouvel annuaire des entreprises pacéennes pour mettre en lumière la diversité et la richesse des services proposés. Il sera distribué avec le
prochain Vivre à Pacé et pourra être consulté sur le site de la ville (ville-pace.fr).
Les Pacéens apprécient le dynamisme de l’économie locale et nous les invitons à la soutenir par leur consommation.


Quels sont selon vous les enseignements à tirer de cette période ?
Que l’on soit chef d’entreprise ou simple Pacéen, pendant le confinement nous nous sommes interrogés sur la situation et nos modes de fonctionnement. Nous avons pu mettre au coeur de nos préoccupations des valeurs comme la famille, la santé, la proximité...
Alors changeons nos habitudes, consommons local !

 

Cécile Berthoud, Pang Thaï Soeung et Valérie Duval-Legoff.

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct