Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Circulons autrement > Trois questions à Edwige Coumau-Puyau

Trois questions à Edwige Coumau-Puyau

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Conseillère municipale déléguée aux transports

 

 

Comment va évoluer la politique des transports à Pacé ?

Les besoins de déplacements des populations pacéennes et de la métropole ne cessent d’augmenter. Le fort développement de la ville, l’implantation de Rive Ouest ont contribué à augmenter le trafic automobile sur la commune ces dernières années. Les futurs aménagements routiers sur la RN12, la RD29 et Rive Ouest devraient permettre de le fluidifier, notamment aux heures de pointe. Le plan de déplacement urbain de Rennes Métropole est encore en gestation, mais quelques pistes se dessinent déjà néanmoins : elles consisteront à faciliter l’intermodalité des transports, développer le covoiturage et les déplacements doux, définir un Plan d’accessibilité de la voirie et des espaces publics (PAVE) à l’échelle de la commune pour favoriser les déplacements des personnes handicapées ou encore réfléchir avec les acteurs économiques à la mise en place de plans de déplacement entreprises.


Quels aménagements vont être apportés  à la ligne de bus 77 ?

Un projet de modification du tracé de la ligne 77 a été présenté aux Pacéens lors d’une réunion publique le 28 mai dernier. Si nous avons rencontré des oppositions au nouvel itinéraire, il faut savoir que plusieurs habitants du quartier de Beausoleil se sont manifestés pour exprimer leur désir de voir passer des transports en commun à proximité de leur domicile. Ils soulignent notamment que cela permettrait à leurs enfants de gagner en autonomie. Dans ce type d’aménagement, il est impossible de satisfaire tout le monde et notre réflexion a avant tout été guidée par l’intérêt général. Nous étudions actuellement les différentes questions soulevées lors de la réunion publique en étroite
collaboration avec les services de Rennes Métropole qui possède la compétence des transports en commun. Les résultats de ces nouvelles études seront soumis à une commission municipale. Quoi qu’il en soit, le temps nécessaire à ces études amène à retarder les travaux. Les aménagements ne seront donc pas prêts pour la rentrée de septembre, comme cela avait été programmé initialement. Ils devraient être repoussés au premier trimestre 2017.


Comment favoriser les déplacements doux ?

Pour faire changer les modes de déplacement, l’évolution des mentalités et la prise de conscience de la population semblent indispensables. La ville de Pacé est déjà très bien pourvue en infrastructures pour piétons et cyclistes. Ces installations sont constamment améliorées et de nouveaux aménagements seront encore développés à l’avenir, notamment dans le centre-bourg. On peut inciter les Pacéens à favoriser les déplacements doux. Cependant les conditions de déplacements dépendent avant tout des comportements individuels. Il faut par exemple avoir le réflexe de prendre son vélo ou de marcher pour effectuer de courtes distances ce qui est encore trop rarement le cas. On peut acquérir un vélo à assistance électrique et envisager la possibilité de l’utiliser pour se rendre au travail. J’incite aussi l’ensemble des parents d’élèves des groupes scolaires publics à s’organiser afin de mettre en place un pédibus, pour accompagner les enfants sur le chemin de l’école, à l’image de ce qui se fait déjà depuis plusieurs années au groupe scolaire Sainte-Anne/Saint-Joseph. A défaut, le covoiturage mis en place entre voisins constitue aussi une bonne solution pour effectuer les trajets entre le domicile et l’école.
 

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct