Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Budget 2018

Budget 2018

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Budget 2018 :
Une forte progression des investissements

Hervé Depouez, adjoint au maire en charge des finances et du sport, détaille le budget communal 2018,voté par le conseil municipal le 27 mars. Il s'élève en fonctionnement à 10,358 millions d'euros de recettes réelles et à 8,744 millions d'euros de dépenses réelles, soit une épargne brute de 1,614 million d'euros et nette de 250 000 €. En investissement, les dépenses réelles se chiff rent à 4,276 millions d'euros et les recettes réelles à 2,556 millions d'euros..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment peut-on qualifier ce budget d'une façon globale?

Ce budget s'inscrit dans une stratégie qui allie à la fois le maintien d'un service public de qualité tout en gardant une ligne de gestion rigoureuse et tout en respectant une
orientation qui est de ne pas hypothéquer l'avenir de la collectivité. Les principes de base que nous nous étions fi xés sont maintenus à savoir : désendetter la commune pour se créer des marges de manoeuvre pour l'avenir sans augmenter les taux d'imposition. Notre premier objectif est de dégager un autofi nancement net positif.

Pourquoi les dépenses de fonctionnement restent-elles stables en dépit de l'augmentation de la population et donc des services qui lui sont rendus ?

Les charges à caractère général sont maintenues avec des variations peu signifi catives et ce en travaillant depuis plusieurs années sur des économies qui portent aujourd'hui leurs fruits. Cette année, nous avons en revanche un accroissement sur les frais de personnel par la création de postes que nous avions fortement limité durant les dernières années et notamment en reprenant certains services en direct alors qu'ils étaient sous traités par le passé (comme une partie du nettoyage des locaux). Notre charge financière continue à baisser du fait de la diminution de notre endettement et des derniers emprunts contractés à
des taux bas. Il faut demeurer prudent car, dans les collectivités locales, les besoins de dépenses ont tendance à évoluer plus rapidement que les recettes sur lesquelles nous
avons peu de pouvoir. Il ne faut pas oublier aussi que la population pacéenne s'est fortement accrue en dix ans et notre budget a pu évoluer avec une progression moindre.

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct