Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Environnement > Urbanisme > Equipement aquatique intercommunal

Equipement aquatique intercommunal

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Implanté sur Rive Ouest
Lancement du projet d’équipement aquatique intercommunal

L’élection des membres du SIVU Aqua Ouest a eu lieu le 17 octobre.

Un comité de pilotage, composé d'élus et de techniciens s'est créé l'an dernier. Ce comité travaille sur la faisabilité technique, juridique et financière de l'opération, en se basant sur une étude réalisée par le cabinet spécialisé IPK. Ce projet mobilise en plus des maires des six communes, Christine Jacquette et Fanny Marotte, respectivement directrice générale des services du SYRENOR et de Pacé , et Damien Carlo, directeur général des services de Le Rheu. Les objectifs principaux de conception de l'équipement visent à toucher un public le plus large possible, avec une partie des créneaux d'ouverture réservée aux scolaires en journée, et à construire un équipement tout aussi attractif qu'incitatif. Il concernerait le bassin de vie d'une population de plus de 30 000 habitants avec plus de 5 000 jeunes scolarisés (premier et second degré cumulés).

Les six communes se sont regroupées afin de construire un équipement aquatique qui sera implanté à Pacé, sur Rive Ouest. Les conseillers municipaux de la Chapelle-Thouarault, L’Hermitage, Montgermont, Pacé, Le Rheu et Saint- Gilles ont validé, l’été dernier, la structure juridique du projet et son plan de financement prévisionnel. Suite à ces décisions, le Préfet, conscient de l’importance de ce futur équipement pour le territoire du nord-ouest de Rennes, a donné son accord pour la création d’un syndicat intercommunal à vocation unique (SIVU) Aqua Ouest, qui pilotera l’opération. Paul Kerdraon, maire de Pacé, a tenu à saluer cette autorisation préfectorale et a rappelé que « cette structure est la plus adaptée à la réalisation de cet équipement ».

Cette construction permettra de donner accès à des activités aquatiques aux 35 000 habitants de ce bassin de vie et sera complémentaire des piscines existantes sur la métropole rennaise. Elle permettra de développer l’apprentissage de la natation en milieu scolaire pour plus de 2 600 élèves du primaire et 2 800 collégiens et lycéens. Une partie des créneaux d’ouverture sera réservée aux scolaires en journée. Les six conseils municipaux émettront un avis en décembre sur la proposition de la procédure à retenir d’Aqua Ouest, pour mettre en œuvre le projet, tant en fonctionnement qu’en investissement. Le fonctionnement sera délégué à un prestataire. En revanche plusieurs scénarios pour la construction de l’équipement ont été étudiés: la régie (construction en direct par le SIVU avec un maître d’œuvre), la délégation de service public constituée en Société d’Economie Mixte à Objet Unique (SEMOP) autorisant l’association d’un partenaire privé. Après avis des conseils municipaux, le comité syndical d’Aqua Ouest délibèrera pour décider du mode opératoire en janvier 2019. Commencera ensuite une phase d’études et d’appels d’offres.

Le SIVU Aqua Ouest sur les rails

Le syndicat intercommunal à vocation unique porte juridiquement et financièrement les études préalables, la programmation, la conception, la réalisation et l'exploitation du futur centre aquatique. Aqua Ouest est composé de délégués des six communes au sein d'un comité syndical, dont le siège se situe à Pacé. L'élection du bureau syndical a eu lieu lors de sa première réunion, à la mairie de Pacé, le 17 octobre.

* Président: Paul Kerdraon, maire de Pacé,

* Vice-présidents: Philippe Thébault, maire de Saint-Gilles, Brigitte Le Men, maire de Montgermont et André Chouan, maire de L'Hermitage,

* Secrétaire: Jean-François Bohuon, maire de La Chapelle-Thouarault,

* Trésorier: Mickaël Bouloux, maire de Le Rheu.

Plan de financement prévisionnel

Selon une étude affinée en 2017, le coût global de l'opération s'élèverait à environ 9 millions d'euros hors taxes.
Les contributions d'investissement des communes ont été calculées avec des clés de répartition fondées sur le nombre d'habitants de chaque commune, le potentiel fiscal et leur éloignement du site d'implantation.
Pacé versera ainsi 2,5 millions. Comme convenu entre les élus dès le démarrage du projet, la commune d'accueil de l'équipement met à disposition à titre gratuit le terrain d'implantation viabilisé. L'assiette foncière doit comprendre les emprises: du bâtiment, des espaces extérieurs d'agrément, d'accès et de stationnement. Pacé acquerra donc, pour 500 000€, un terrain viabilisé de 9 613 m2 auprès de l'aménageur de la zone d'aménagement concertée (ZAC) Les Touches, Territoires et développement, pour le compte de Rennes Métropole.
Le Conseil départemental participera au financement, à hauteur de 2,15 millions d'euros, par l'intermédiaire du Contrat de Territoire, signé avec Rennes Métropole en juillet dernier au Ponant (CF Vivre à Pacé de juillet 2018 p.9). Cette somme correspond à l'ensemble de l'enveloppe versée aux secteurs Ouest et Nord-Ouest par la Métropole.

Les caractéristiques de base de l'équipement

L'étude préalable de faisabilité, présenté le 31 janvier dernier aux conseils municipaux réunis à l'Escapade de Pacé, oriente les prestations du futur centre aquatique vers:
* Un bassin principal de 300 m2 (5 couloirs de 25 m)
* Un bassin d'activité de 120 m2 * Un bassin de loisirs-détente de 90 m2
* Une aire de jeux couverte de 60 m2
Les indications fournies ci-dessus correspondent aux caractéristiques minimales de l'opération. Les surfaces définitives ainsi que les types de bassins seront affinés après les mises en concurrence des prestataires, quel que soit le mode opératoire choisi par Aqua Ouest.

Le centre aquatique serait situé sur Rive Ouest (derrière le château d'eau et le bâtiment de la société A2com - voir plan) sur un terrain cédé par Rennes Métropole à la commune de Pacé. Le montage financier du fonctionnement et de l'investissement a fait l'objet de plusieurs scénarios : en mode régie (gestion assurée en direct par les communes), en mode délégation de service public (avec la recherche d'un partenaire privé). Les contributions d'investissement
des communes seraient calculées avec des clés de répartition fondées sur le nombre d'habitants de chaque commune, le potentiel fiscal et leur éloignement du site d'implantation. Le projet présenté s'élève à 9 millions d'euros. Un tiers environ de cette somme serait financé par la commune de Pacé qui mettra aussi à disposition le terrain d'assiette viabilisé de l'équipement. Le coût net d'exploitation à la charge des communes resterait relativement faible, compte tenu d'une subvention de 2 millions d'euros du Conseil départemental sur l'enveloppe du contrat de territoire mise à disposition de Rennes Métropole.

30/05    Equipement aquatique intercommunal – Demande de création du SIVU AQUA OUEST - Avis sur les statuts - Adhésion au projet

30/06    Equipement aquatique intercommunal- Candidature pour l’implantation du projet à Pacé- ZAC Les Touches- Acquisition de terrain

Membres du SIVU

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

   
accès direct