Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Actualités

Pacé-Konna : Plus de 30 ans de coopération active

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

15193_22883_DMV_jumelage_konna_poullailler

Dès 1983, à la suite d'un premier voyage, le conseil général a entamé la coopération décentralisée de l'Ille-et-Vilaine avec la région de Mopti au Mali, rapporte Frédéric Vénien, alors maire de Pacé et conseiller général. " Nous avons découvert le Sahel et ses peuples chaleureux mais pauvres et éprouvés (déjà) par la sécheresse. En posant les pieds sur le sol africain, c'est un choc, thermique bien sûr, mais surtout humain et évidemment culturel. On mesure combien la vie des habitants est difficile et nos problèmes journaliers paraissent dérisoires alors qu' il s'agit pour eux de survie. Et cependant, les gens sont ouverts et chaleureux ; ils partagent volontiers et expriment la joie de vivre. Aussi lorsqu'en 1989 le conseil municipal a reçu une lettre sollicitant Pacé pour établir un jumelage avec Konna, la réponse a été très favorable. En 1990, cinq personnes se sont rendues à Konna pour concrétiser le jumelage et débuter concrètement les relations d'amitié et de coopération qui durent toujours malgré les aléas de la vie ".

Pour ses actions fondées sur les attentes locales et menées dans la durée, l'association de jumelage s'est fixé deux grands objectifs :

  • Favoriser les échanges humains, même si, dans le contexte actuel, ils sont difficiles ;
  • Soutenir des actions de développement durable autour de la santé, de l'éducation, de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire

Maraîchage et puits solaires

Entre 2011 et 2016, l'association a mené un grand projet autour de la souveraineté alimentaire avec pour objectif le développement du maraîchage dans plusieurs villages de la commune de Konna.

Ce projet a compris :

  • Des investissements (9 ha de périmètres clôturés avec 9 puits, du matériel d'arrosage, un magasin de conservation) ;
  • Des formations et de l'accompagnement (alphabétisation, formations techniques) 
  • Du soutien à l'approvisionnement en semences de qualités et en intrants ;

La venue d'une délégation de Konna en mars 2019 a été l'occasion de souligner la difficulté pour les femmes de tirer l'eau du puits. Un premier puits solaire a donc été réalisé dans le jardin maraîcher Yiriwere de Konna en août 2019. Suite à cette première réalisation concluante, les travaux sont en cours pour la construction d'un deuxième puits solaire sur le périmètre Thèsiri de Konna.

Fournitures scolaires

La situation sécuritaire et financière reste très compliquée à Konna. 12 écoles sur les 20 de la commune sont fermées et plus de 900 élèves n'ont plus accès à l'école. Les moyens manquent pour fournir les équipements scolaires dans les écoles qui restent ouvertes.

Suite à la demande de Konna, des fournitures scolaires ont été achetées pour soutenir les écoles de Konna, en septembre 2019, et cette opération a été renouvelée début 2021. Un soutien de 2 000 € a été versé pour l'achat de ces fournitures, 1 000 € par l'association Pacé-Konna et 1 000 € par la commune de Pacé.

Elevage de poules pondeuses

Avec l'appui et l'accord du " Réseau de Femmes ", un élevage " associatif " de poules pondeuses a été lancé (un des modes les plus économiques et rapides de production de protéines). Il a été initié en 2016 à partir de la liste des souhaits établie par le comité local de jumelage de Konna.

Dès 2017, l'association de jumelage de Pacé a pu financer la construction du poulailler et une première bande de 1 000 poulettes, grâce au soutien conséquent de la fondation In Vivo. Une deuxième bande de 500 poussins, beau-coup moins chère à l'achat, a été lancée en 2019. En phase de production, le poulailler permet de produire près de 420 oeufs par jour. Une troisième bande de 500 poussins est arrivée au début de l'année 2021.

Santé

Peu d'actions ont été menées sur les aspects santé depuis la construction du centre de santé en 1993. Lors de la venue d'une délégation de Konna en mars 2019, ce sujet a été évoqué.

La pandémie de Covid-19 a remis la santé sur le devant de la scène : même si Konna et le Mali ne sont que peu impactés pour le moment, un projet a été initié autour du soutien à la sensibilisation et à la mise en oeuvre de moyens favorisant l'hygiène (kits de lavage des mains, savons etc.).Ce projet a démarré en 2021 : les kits de lavage de mains, masques, savons, gels ont été acheminés à Konna sur les lieux de rencontre. Une sensibilisation a commencé avec la diffusion de messages (en langue locale) sur les deux radios de Konna.

Les membres du conseil d'administration de l'as-sociation de jumelage Pacé-Konna (AJPK) : Bernard Jouan, Paul Kerdraon, Laurent Louazon, Françoise Gratesac, Annick Hélias, Frédéric Vénien, Ludovic Chossat, Marcel Lecas, Marcel Chérel, Marie Pascale Jouan, Stéphanie Divet, Pauline Boivin.

Quelles perspectives ?

Le  jumelage  Pacé-Konna  vient  de  dépasser  la  trentaine  !  Mais,  depuis  bientôt  dix  ans,  le  contexte  d'insécurité  n'a  pas permis aux membres de l'association de se rendre sur place.  Malgré  cette  situation  et  compte  tenu  des  besoins  de la population, ils ont poursuivi et diversifié leurs actions grâce  à  l'appui  de  l'équipe  CIVM/AIVM  (Coopération  Ille-et-Vilaine-Mopti  /  association  Ille-et-Vilaine-Mopti),  avec  notamment Moumouni et Karim, à Sévaré, ainsi que l'AIVM à Rennes et de Konnois(es) engagés. L'avenir ne s'annonce pas  facile  car  l'insécurité  demeure  et  la  situation  "  politique " devient de plus en plus complexe.Pourtant,  les  attentes  des  populations  sont  plus  importantes que jamais. Aussi, la ville de Pacé et l'association entendent poursuivre et, si possible, renforcer leurs soutiens dans  différents  domaines,  à  la  demande  et  en  concertation,  avec  les  autorités  et  la  population,  pour  des  actions  indispensables à la vie locale et à la préservation de l'environnement.

  • Contribution à l'autosuffisance alimentaire et à des AGR (activités génératrices de revenus) : maraîchage, cultures de saison des pluies, élevages, productions particulières (pisciculture par exemple), valorisation de ressources locales, etc. Konna, située au bord du fleuve Niger, a beaucoup  de  possibilités  dans  ce  domaine.  Développement  de  techniques  anciennes  (compostage,  semences  de  qualité) ou récentes telles que le pompage solaire...
  • Soutien  aux  écoles  :  poursuite  du  soutien  aux  dons  de  fournitures  scolaires.  Mais  il  existe  des  problèmes  plus  importants et inquiétants :
    * soutien aux écoles de brousse, fermées pour insécurité,
    * soutien à des élèves de villages périphériques venant à Konna-ville (aménagement de classes, accueil dans les familles, pensionnat ?) : un vaste chantier potentiel.
  • Santé  :  suivi  et  éventuellement  extension  de  l'action  Covid 19, récemment lancée. Savonnerie par exemple ? Soutien  au  "  Centre  de  santé  "  qui  avait  été  l'une  des  actions de Pacé-Konna au début mais un peu " oublié " par la suite. Nécessité de " faire le point " sur l'état actuel et sur les besoins (aménagements, équipements, etc.).
  • Autres  domaines  :  les  besoins  municipaux,  équipe-ments,  notamment  en  informatique,  fonctionnement,  gestion des déchets, etc.

Ces  thématiques,  sans  doute  incomplètes,  sont  déjà  suf-fisantes pour mobiliser l'AJPK et ses partenaires au moins pour les trente prochaines années.

Appel à partenariats

Toutes  ces  actions  ne  peuvent  s'envisager  sans  de  nombreuses  implications.  L'association  remercie  tous  ses  fi-nanceurs  (mairie  de  Pacé,  département,  région,  collège  Saint-Gabriel, école Sainte-Anne - Saint-Joseph et d'autres encore).  L'AJPK  est  une  petite  association  très  mobilisée  dont  certains  membres  font  déjà  un  travail  considérable.  L'association  est  ouverte  à  toute  nouvelle  adhésion  pour  un soutien et/ou la prise en charge d'un projet. Elle a aussi  besoin  de  partenaires  techniques  et  financiers  publics,  associatifs, privés. Il est indispensable de les solliciter avec des dossiers bien étayés qui prennent en compte des pré-occupations  immédiates  mais  aussi  les  problématiques  globales  :  environnement,  aléas  climatiques,  ressources,  etc. dont on parle beaucoup au Nord mais trop peu au Sud, surtout en ce qui concerne notre responsabilité !

Ainsi, le travail ne va pas manquer même dans le contexte actuel  :  n'hésitez  pas  à  les  rejoindre  ou  à  apporter  votre  concours, vos conseils et suggestions...

" Des partenaires incontournables " 

La  commune  de  Pacé  est  jumelée  avec  la  commune  de  Konna  depuis  1990.  L'objectif  du  partenariat  était  le  développement de la commune de Konna dans tous les domaines  :  santé,  éducation,  agriculture,  maraîchage,  etc.  Grâce  au  jumelage,  le  CSCOM  (Centre  de  Santé  Communautaire) a été construit et bien équipé de toutes sortes de matériels, avec livraison d'une ambulance.

"  Des  périmètres  de  maraîchage,  avec  des  puits,  des  clôtures  et  des  matériels  d'arrosage  ont  été  réalisés.  Ils  ont  appuyé  la  construction  d'un  château  d'eau  dans  le  jardin  des  femmes  de  Konna  et  clôturé  le  jardin  d'une  association, nommée Kagnama. Un autre château d'eau est  en  cours  de  construction  avec  l'association  Thèsiri.  Un magasin de conservation des légumes a également été  construit.  Ils  ont  soutenu  l'approvisionnement  en  semences  de  qualité,  en  intrants  et  incité  aux  bonnes  pratiques (compostage notamment).

" Un poulailler de 1 000 poules pondeuses a été construit, avec fourniture de nourriture et de produits vétérinaires, construction d'un magasin de stockage, d'un logement pour le gardien et d'un local pour le dépôt des oeufs.

Sachez,  ''Habitants  de  Pacé''  que  vous  êtes  des  par-tenaires  incontournables  pour  notre  commune,  parce  que  les  impacts  sont  là.  La  commune  de  Konna   est   donc   de   "  tout  coeur  "  pour  la poursuite de notre jumelage. Nous voulons que les activités continuent  sur  tous  les  projets  :    maraî-chage,  informatique  de  mairie,  écoles  et  collège,    centre    de    santé...

"   Pour   l' éducation,   la   création   d'une   bibliothèque   équipée,  un  "  jumelage  "  entre  le  collège  Saint-Gabriel  (qui  a  déjà  beaucoup  soutenu  les  actions)  et  le  collège  de Konna serait très apprécié ainsi que la distribution de fournitures dans les écoles...

" C'est ce petit témoignage que je puis vous communiquer. Au nom de tous les Konnois, je vous remercie très chaleureusement !

Youssouf Nadio, dit " papa "
Correspondant à Konna

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct