Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Actualités

Tailles de haies, d'arbustes... Conseils et règles à respecter

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

2149_19968_haie

Les haies vives, les arbres ou arbustes, les lierres ou toute autre végétation plantés en bordure des voies publiques ou privées peuvent être source de danger. Ils peuvent masquer la visibilité pour les automobilistes, cacher des panneaux de signalisation routière ou gêner la libre circulation des véhicules ou des piétons.
Aussi, en respect de la réglementation en vigueur, vous est-il demandé de veiller à la taille ou à l'élagage de toute végétation plantée en bordure de route ou de trottoir afin qu'elle ne dépasse pas l'aplomb en limite du domaine public et qu'elle ne touche pas de fils conducteurs aériens (EDF, Télécom, éclairage public).
Si des branches des arbres voisins dépassent la limite séparative, vous pouvez exiger de votre voisin qu'il coupe ses branches. Vous ne pouvez toutefois pas les couper vous-même sans son autorisation.
En matière de plantation, une distance minimale de 0,50 m de la limite séparative des deux propriétés doit être respectée pour les plantations ne dépassant pas 2 m. Cette distance est de 2 m minimum pour les arbres destinés à dépasser 2 m de hauteur. Il est interdit d'abattre des arbres répertoriés en espace boisé classé au Plan Local d'Urbanisme (renseignements en mairie).
Par ailleurs, par un arrêté préfectoral d'avril 2005, il est interdit d'appliquer tout pesticide à moins d'un mètre des cours d'eau, fossés, points d'eau, caniveaux, avaloirs et bouches d'égout.. Pour limiter votre exposition au pesticides, et ainsi préserver votre santé, jardinez au naturel : utilisez les techniques comme le paillage, les plantes couvre-sol, le compost ou d'engrais vert... pour entretenir et protéger votre jardin et vos cultures potagères.

La taille des arbustes d'ornement à fleurs

src=https://www.ville-pace.fr/upload/iedit/1/image/taille-arbuste_large.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi tailler ?

  • stimuler la végétation (aider la reprise, favoriser la croissance, renouvellement des branches),
  • garder une forme harmonieuse et bien équilibrée,
  • stimuler la floraison,
  • garder un bon état sanitaire,
  • donner une forme particulière (art topiaire)

Quelques principes de base

Il est indispensable d'intervenir régulièrement tout au long de l'année pour supprimer les rameaux inutiles, gênants, morts, abîmés ou malades, c'est également un bon moyen de se débarrasser des pucerons. Une branche bien taillée doit être coupée en biseau quelques millimètres au-dessus d'un oeil extérieur. Avant de tailler, commencer toujours par observer l'aspect général de l'arbuste...

Enlever les parties inutiles

  • rameaux défleuris (les graines épuisent l'arbuste devenu inesthétique) à moins que l'on veuille garder les fructifications (Pyracantha, Rosiers...). Quand on coupe un rameau défleuri, il ne faut pas se contenter d'enlever les fleurs mais rabattre la branche à une longueur appropriée à la forme de l'arbuste.
  • branches abîmées, malades, mortes ou rachitiques.

Enlever les parties gênantes

  • les drageons,
  • les branches trop basses qui pourraient se marcotter, c'est à dire s'enraciner dans le sol (à moins que l'on recherche à faire des marcottes),
  • les branches qui traversent l'arbuste (risque de frottements qui occasionnent des plaies sources de maladies),
  • les branches qui nuisent à l'harmonie (d'où la nécessité de prendre du recul).

Cette taille de nettoyage qui doit toujours précéder la taille proprement dite peut se faire tout au long de l'année (en plein été, on repère facilement les branches inutiles ou gênantes). Quelle que soit la taille choisie, il faudra toujours penser à aérer la partie centrale de l'arbuste de façon à laisser pénétrer l'air et la lumière.

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct