Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Vie municipale > Portrait

Portrait

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

Sabrina Chevalier et Olivier Lamy coprésidents du Cœur Pacéen

Sabrina Chevalier, gérante du salon de coiffure, « Coiffez-vous malin » et Olivier Lamy, responsable de l’agence Blot immobilier, sont les coprésidents de l’association des commerçants le Cœur Pacéen. Très active sur la commune, elle compte 33 adhérents et propose diverses animations tout au long de l’année.

Les Pacéens sont très attachés aux commerces du centre-bourg

 

Pouvez-vous nous présenter l’association et son mode de fonctionnement ?

Sabrina Chevalier : L’association existe depuis de nombreuses années. Après une période de moindre activité, elle a été redynamisée par Magali Guillet et Bénédicte Doreau, il y a quatre ans. Nous avons pris la suite avec Olivier en 2016. L’association regroupe 33 commerçants du centre-bourg, de la Teillais, de la place carré Dumaine, du boulevard Dumaine de la Josserie et du Pont de Pacé. Les deux-tiers environ des commerçants de la ville sont adhérents du Cœur Pacéen

Olivier Lamy : Notre objectif est de dynamiser le centrebourg et de le rendre vivant. Cela demande beaucoup d’investissement et nous sommes déjà très occupés par nos activités professionnelles. C’est pourquoi nous avons préféré, Sabrina et moi, une coprésidence. Les membres de l’association se réunissent environ toutes les six semaines et nous pouvons compter sur un bureau très impliqué. Nous effectuons des mandats de trois ans à la présidence, nous passerons donc la main en septembre 2019.

 

Que pensez-vous de l’activité commerciale sur la commune ?

Sabrina Chevalier : Les Pacéens sont très attachés au commerce du centre-bourg. Du fait de la taille importante de la commune, l’offre est très complète et très diversifiée. La qualité des produits proposés est reconnue et de nombreux habitants des communes environnantes viennent aussi faire leurs achats dans les commerces pacéens. La meilleure preuve est la participation à la tombola de Noël, entièrement gratuite, pour laquelle nous avons distribué 10 000 bulletins de participation l’an passé. La moitié des dix lots, d’une valeur de 1 800€, a été remportée par des habitants des communes avoisinantes.

Olivier Lamy : L’offre commerciale du centre-bourg est très complémentaire des grandes enseignes que l’on retrouve sur Rive Ouest. L’extension prochaine de la galerie commerciale de Cora et l’arrivée du retail park de la compagnie de Phalsbourg et de ses 25 000 m² de surface commerciale ne devraient pas faire concurrence aux commerces du centre-bourg. Nous ne sommes pas sur le même registre et n’offrons pas les mêmes produits et services.

 

Quelles animations proposez-vous aux Pacéens ?

Sabrina Chevalier : Nous essayons de mettre en place une animation par trimestre. A Noël, nous organisons la venue du Père Noël et une tombola dans les commerces du centre-bourg. Nous offrons un verre de vin chaud dans la galerie commerciale où nous proposons aussi un atelier de maquillage. A Pâques, nous invitons les Pacéens à jouer à «L’objet mystère» durant une semaine, du 9 au 15 avril cette année. Cette animation se termine par la Chasse aux œufs pour les enfants sur le terrain du Bon pasteur.

Olivier Lamy : Pour la Fête des mères, nous offrons des tickets à gratter avec 1 100€ de bons d’achats à gagner et à utiliser dans les commerces adhérents. Enfin, à la Toussaint, nous organisons le jeu «Qui est-ce?» qui permet de remporter des lots. Au contraire d’associations des commerçants d’autres communes, nous avons fait le choix de multiplier les animations sur l’année plutôt que de tout concentrer sur un rendez-vous unique. Nous souhaiterions aussi rendre ses animations plus vivantes en diffusant de la musique dans le centre-bourg.

 

Avez-vous des nouveaux projets pour cette année ?

Olivier Lamy : Nous allons essayer d’intensifier nos démarches vers les commerçants qui ne font pas encore partie de l’association. De même nous sommes conscients que nous devons accentuer nos efforts vers les nouveaux commer- çants qui ne connaissent pas tous notre existence.

Sabrina Chevalier : Nous travaillons actuellement sur un projet numé- rique. Nous souhaitons faire développer l’application du Cœur Pacéen et la rendre disponible gratuitement sur les stores. Elle devrait être disponible à la rentrée de septembre et répertoriera toutes les informations pratiques sur les commerces de l’association (emplacements, produits proposés, contacts, horaires d’ouverture…).

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct