Ville de Pacé

vous recherchez

valider

Paysage de Pacé
Accueil > Les dossiers > Espace Le Goffic - Une extension à destination des activités socio-culturelles

Espace Le Goffic - Une extension à destination des activités socio-culturelles

Flux RSSImprimer la pageEnvoyer à un amiAugmenter la taille du texteRéduire la taille du texte

 

 

 

 

 

 

Dix ans après l’ouverture de l’espace Le Goffi c, les travaux d’extension, entamés à l’automne 2015, se sont achevés en janvier dernier. Une nouvelle surface de 1 227 m² a été créée. Elle est composée de salles vouées aux spectacles (L'Escapade), aux expositions (La Galerie), aux répétitions théâtrales (La Comedia) et musicales (L'Ampli) ainsi qu’aux activités pour la jeunesse.

L'espace Le Goffi c a vu le jour en 2007. La localisation de cette maison des associations a contribué à renforcer l’attractivité du centrebourg. L’architecte Jean-François Golhen, concepteur du bâtiment, avait imaginé, à partir de l'ancienne école Saint-Joseph, une alliance entre la pierre, le bois, le verre et l’acier, afi n de permettre un mariage équilibré entre le bâti traditionnel et l’architecture contemporaine. Cette première phase de travaux a donné naissance à un hall d’accueil et d’animation, une salle polyvalente, des locaux d’activités spécifi ques (danse, arts plastiques, animations socio-culturelles…), ainsi que des bureaux pour la MJC et les autres associations.

Imaginée dès l’origine du projet, la seconde phase des travaux vient d’être achevée, dix ans après la première, et a presque doublé la surface existante. Diff érents espaces ont été créés sur trois niveaux : une nouvelle salle de spectacle, une salle d’expositions, un espace détente, deux salles de répétition ainsi que de nouveaux locaux pour la jeunesse.

Cette extension répond aux nouveaux besoins d’activités socio-culturelles liés à la croissance de démographie que connaît la commune. Elle complète l’off re d’équipements culturels déjà présente sur la commune : le Ponant, la Métairie, la Médiathèque, l’école de musique et de danse et a pour principale destination la mise en valeur de pratiques amateurs.

Jacques Aubert, maire adjoint en charge de l’urbanisme et du développement durable, et Michel Garnier, maire adjoint en charge de la voirie, des travaux et des bâtiments ont piloté cette vaste opération qui a duré plus de trois ans. Suite à une consultation, une équipe pluridisciplinaire apte à traiter les diff érents aspects techniques du projet avait été choisie en 2014. Elle était constituée du cabinet d’architecture Golhen, du bureau d’études ISATEG, du scénographe Anthony Hamon et d’un cabinet d’étude acoustique Acoustibel.

Des ateliers de « conception intégrée », mis en place à l’initiative de la ville, avaient fait travailler ensemble l’architecte, les ingénieurs et spécialistes de l’équipe de maitrise d’oeuvre, des représentants de la commune, et les futurs utilisateurs (associations, école de musique et MJC) afi n de placer ces derniers au centre des réfl exions. Cela a permis d’aboutir à un projet cohérent et optimisé. Les riverains avaient aussi été consultés à travers une réunion
de concertation puis individuellement par les services de la mairie.
Le coût total de cette extension s’est élevé à 2,6 millions d’euros TTC. Une subvention de 150 000 € a été accordée par le Conseil départemental dans le cadre de son plan de relance et de soutien à l'activité économique 2015.

à votre servicelettre d'information 

pour vous inscrire à la lettre d'information, saisissez votre adresse courriel dans le champ ci-dessous

 
accès direct